En ce moment
 

Leuze-en-Hainaut: Hervé Cornillie remet son sort dans les mains de son parti

(Belga) Annoncé comme le futur bourgmestre de Leuze-en-Hainaut, l'échevin Hervé Cornillie (MR) a échoué dans sa tentative puisque la motion de méfiance collective constructive qu'il avait lancée à l'égard du partenaire "Idées" au sein du collège a été rejetée par le conseil communal mercredi soir. Après la réunion, il a dit qu'il remettait son sort politique dans les mains de son parti. De son côté, le bourgmestre Christian Brotcorne regrette les dégâts occasionnés "par l'ambition d'un seul homme".

Une chose est sûre: il y a un "homme de trop" dans le collège communal qui tiendra sa réunion hebdomadaire jeudi matin. Après la réunion du conseil, Hervé Cornillie n'a pas caché qu'il avait envisagé ce scénario, "mais il y a quand même onze élus sur vingt-trois qui doutent de cette majorité, donc il y a réellement un problème de confiance envers cette équipe". Déçu, il remet son sort à son parti. "Une réunion aura lieu la semaine prochaine. Si certains me demandent de partir, je partirai mais je ne ferai pas de cadeaux, il faudra jouer cartes sur table". De son côté, Christian Brotcorne n'ose pas crier victoire, "car cette affaire a démoli de nombreuses choses; il faudra tout reconstruire", dit-il en regrettant le temps perdu. Le bourgmestre ne compte pas faire d'ex-communication au sein de son collège dans l'immédiat mais il sera très difficile pour lui de travailler avec Hervé Cornillie, qui n'a pas été épargné par les autres conseillers communaux lors du conseil. Mercredi soir, les deux hommes se sont livrés à une passe d'armes et le bourgmestre a été sauvé par deux élus des groupes qui avaient conclu un nouvel accord de majorité, le PS et le MR. (Belga)

Vos commentaires