En ce moment
 

Liés au scandale Publifin, ils voulaient revenir aux affaires: voici la décision de Dominique Drion et André Gilles

Liés au scandale Publifin, ils voulaient revenir aux affaires: voici la décision de Dominique Drion et André Gilles

Dominique Drion démissionnera des mandats qu'il détient au sein des sociétés filiales de Nethys, bras opérationnel de Nethys. André Gilles se pliera quant à lui aux "demandes des instances", ont annoncé vendredi "Le Soir" et SudPresse.

Ces deux personnalités de la province de Liège sont intimement liées aux affaires Publifin et Nethys qui ont alimenté la chronique politique wallonne pendant de nombreux mois. Leur retour dans des structures liées à ces sociétés - les conseils d'administration de Publipart et Publilec - a suscité de nombreuses protestations.

Réuni vendredi, le conseil d'administration de Publifin "a pris acte" des informations relatives à leur désignation. Il les "regrette fermement dès lors que la décision avait été de les écarter des conseils d'administration de Publifin et Nethys lors de la recomposition de ces organes". "En conséquence, le conseil d'administration de Publifin enjoint ce jour Nethys d'actionner sans délai tous les leviers dont elle dispose afin d'obtenir la révocation des administrateurs précités des différents mandats encore occupés par ceux-ci au sein du groupe", dit-il dans un communiqué.

Mardi, au parlement wallon, la ministre des Pouvoirs locaux, Valérie de Bue, a "instamment" demandé aux administrateurs de Publifin de prendre leurs responsabilités, dénonçant "une forme d'hypocrisie" dans un dossier où chacun semble, depuis quelques jours, se renvoyer la balle. Elle a par ailleurs assuré qu'elle rejettera toute composition du conseil d'administration de Publilec qui présentera des personnes impliquées dans le scandale Publifin.

Vos commentaires