En ce moment
 

Pas de nouvelles mesures en vue pour trouver 1,4 milliard d'euros

Pas de nouvelles mesures en vue pour trouver 1,4 milliard d'euros

(Belga) Les réunions se succèdent au gouvernement fédéral et un nouveau comité ministériel restreint est convoqué ce vendredi à l'issue du Sommet européen pour réaliser le premier contrôle budgétaire de l'année. Le gouvernement a choisi de retenir la fourchette haute de l'effort à réaliser, défini par le comité de monitoring, soit plutôt 1,4 milliard d'euros que 700 millions. A ce stade, il n'est pas prévu de plancher sur des mesures nouvelles en recettes ou en dépenses.

La réunion de ce vendredi soir n'est pas forcément décisive même si le périmètre de l'effort est circonscrit, indique-t-on dans l'entourage des négociateurs. Les discussions pourraient se poursuivre durant le week-end. On évoque la nécessité d'opérer, dans le chef du gouvernement, un "monitoring plus puissant" alors que certaines mesures qui étaient censées produire leurs effets en 2018 "n'ont pas été correctement implémentées". Le comité ministériel restreint veillera donc à ce qu'elles aient le rendement escompté de sorte qu'elles rencontrent l'objectif budgétaire. Certains observateurs soulignent également que le taux de croissance pourrait s'avérer meilleur qu'annoncé, 2% au lieu d'1,8%, mais à cet égard, le gouvernement n'entend pas modifier les paramètres qui ont conduit à l'élaboration du budget. Si la situation s'améliore, ce sera tant mieux pour la suite de l'exercice, entend-on. Comme il se plaît à le répéter, le gouvernement n'entend pas s'enfermer dans un calendrier alors qu'il avait annoncé vouloir conclure ce contrôle budgétaire avant les vacances de Pâques. Ensuite, il pourra réattaquer les grands dossiers pendants comme la pénibilité en matière de pension, le pacte énergétique ainsi que la mise en bourse de Belfius et le règlement du différend Arco. (Belga)

Vos commentaires