Près de 5.000 appels à "Écoute violences conjugales" l'an dernier

(Belga) Les appels à la ligne "Écoute violences conjugales" (0800/30.030) ont explosé l'an dernier, avec 4.862 coups de fil pour 2.693 en 2016, rapporte Sudpresse jeudi.

Au total, 82% des appels provenaient de Wallonie tandis que 18% émanaient de Bruxelles. Le profil des appelants varie, et nombre d'entre eux, 1.819 en 2017, étaient des enfants, considérés comme des victimes à part entière d'éventuelles violences entre leurs parents. Nonante-deux pour cent des personnes qui ont demandé de l'aide en 2017 étaient des femmes. Selon la ministre wallonne de l'Action sociale Alda Greoli (cdH), "les appels que nous recevons sur cette ligne correspondent de plus en plus, hélas, à la réalité de ce phénomène". En mars 2017, la ligne a été rendue accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, grâce à une collaboration avec les 400 bénévoles du service Télé-Accueil qui prennent le relais la nuit et le week-end. La ligne a aussi bénéficié d'une campagne de promotion. (Belga)

Vos commentaires