En ce moment
 
 

Recul de l'éolien wallon: un plan de relance de la Pax Eolienica est en route

 
 

(Belga) Un plan de relance de la Pax Eolienica - ce plan initié par Jean-Luc Crucke sous la législature précédente qui regroupait 15 mesures destinées à favoriser le développement de la filière éolienne en Wallonie - devrait être présenté en février au gouvernement régional, indique jeudi le ministre wallon de l'Energie, Philippe Henry, en réaction aux constats posés la veille par Edora, la fédération des énergies renouvelables.

Cette dernière faisait état d'un "net recul" de l'éolien wallon en 2020 par rapport à l'année précédente, avec seulement 24 mâts érigés sur le territoire, ce qui correspond à 70 MW supplémentaires en un an - soit un recul de 45% par rapport à 2019. En cause, selon la fédération: une insécurité juridique croissante avec une augmentation, en un an, de près de 50% des projets dont le permis est en recours devant le Conseil d'État. "Le nombre de contraintes pesant sur la filière, notamment en termes d'octroi de permis, progresse également", poursuivait-elle en pointant la responsabilité du gouvernement wallon "dont on attend toujours l'amélioration promise de la sécurité juridique du secteur, ainsi que la levée de contraintes à l'installation et l'utilisation des technologies éoliennes les plus performantes". À l'heure actuelle, l'éolien représente 36% des énergies renouvelables en Wallonie. "Il doit encore se développer mais les objectifs ambitieux fixés en la matière pour 2030 nous imposent de mobiliser toutes les filières en parallèle", explique de son côté Philippe Henry. C'est dans ce contexte qu'un plan de relance de la Pax Eolienica devrait être présenté en février au gouvernement régional. "Une task force sera mise en place pour identifier et analyser toutes les difficultés soulevées par l'éolien, en collaboration avec tous les acteurs concernés", assure le ministre. "Ça ne sert à rien d'avoir des projets qui se construisent en opposition avec la population", ajoute-t-il. "Nous regarderons également comment mettre en oeuvre les meilleures technologies possibles tout en les adaptant à la situation locale et nous nous pencherons sur la question de l'octroi des permis, en veillant à garantir le droit de recours des citoyens sans toutefois qu'un détournement des procédures ne permettent à quelques-uns de tout bloquer", affirme-t-il enfin. En 2020, la puissance totale du parc éolien wallon a atteint 1098 MW, permettant de couvrir la consommation électrique annuelle de près de 600.000 ménages. (Belga)




 

Vos commentaires