En ce moment
 
 

"Elle a 8 ans mais elle tiendra encore": les prix flambent, Angelo, Carolo, va garder sa voiture encore longtemps

 
 

Avec la hausse du coût de la vie et de l'allongement des délais de livraison des voitures neuves, beaucoup de Belges doivent prolonger la durée de vie de leur véhicule. Les garagistes se disent débordés.

À Charleroi, Angelo ne compte pas changer de véhicule. "Elle prend de l'âge. Elle a 8 ans, mais comme elle n'a pas beaucoup de kilomètres. Vu l'impact de la crise, maintenant, il faut attendre longtemps pour avoir un véhicule, ma voiture ira encore pour beaucoup d'années".

Plus vieilles, les voitures réclament plus d'entretien que lorsqu'elles sont neuves. Des garagistes constatent qu'il y a 20 % d'activités en plus en un an.

Le parc automobile belge vieillit. L'âge moyen d'une voiture est de 9,5 ans.

"Avec les pénuries de livraisons de voitures neuves depuis 2,5 ans, le parc de véhicules est en train de vieillir. Je pense qu'on va même passer aux alentours de 10 ans cette année alors qu'il y a encore quelques années, on était à peine à 8 ans. La conséquence est que les voitures qui arrivent ici sont beaucoup plus usées, il y a beaucoup plus de pièces à remplacer", explique Olivier Renard, porte-parole d'Auto 5.

Les délais s'allongent pour les réparations, surtout dans les petits garages. "Il y a un manque de techniciens dans le secteur. Donc, ça fait que parfois, on doit attendre un peu plus longtemps. Il y a également un problème d'approvisionnement. Certaines pièces manquent. Surtout des réparations de carrosseries, parfois également des pneus", précise Filip Rylant, porte-parole de Traxio (Fédération du secteur automobile).

Il y a un début de pénurie pour les huiles moteurs et additifs avec une hausse de prix de 30 %. Dans les ateliers, les départs en vacances ont un effet ponctuel sur le travail après deux années compliquées pour les garagistes.


 

Vos commentaires