En ce moment
 
 

Messages de haine, polarisation, menaces: après les manifestations contre le pass sanitaire, l'Ocam met en garde contre la naissance d'un climat "enflammé"

Messages de haine, polarisation, menaces: après les manifestations contre le pass sanitaire, l'Ocam met en garde contre la naissance d'un climat
 
 

La résistance aux mesures sanitaires s'est accrue ces derniers mois et mène à davantage de polarisation, d'extrémisme et de menaces, conclut l'Ocam, l'organe de coordination pour l'analyse de la menace, dans un rapport que la VRT a pu consulter.

L'Ocam pointe les différentes manifestations et actions organisées ces derniers mois pour protester contre les décisions prises afin de lutter contre le Covid-19. La manifestation d'il y a deux semaines, qui a rassemblé plus de 30.000 personnes à Bruxelles, a été "marquante" selon l'Ocam.

"Des organisations de divers horizons ont rassemblé leurs forces pour la première fois dans le but de critiquer la gestion" de la pandémie. Selon l'organe, il s'agit d'un "contre-mouvement" qui réussit à prendre une place de plus en plus imposante dans l'espace public.

La protestation mène à des appels toujours plus aigus, des menaces, des messages de haine, créant un climat "enflammé et polarisé", écrit l'Ocam. "Les discours de haine envers les politiques, les médias et les virologues semblent ainsi devenir de plus en plus socialement acceptés." Une éventuelle obligation vaccinale pourrait alimenter d'autant plus les protestations, à l'instar de ce qu'il s'est passé avec l'introduction du pass sanitaire.


 




 

Vos commentaires