Est-il trop tôt pour travailler dans votre jardin ? La réponse de cet horticulteur

Il n'y a plus de temps à perdre pour travailler dans son jardin. Le soleil de ce dimanche ne devait d'ailleurs pas être un frein. Selon les pépiniéristes, la période de plantation des arbres est terminée mais il y a beaucoup d'autres travaux à entreprendre en ce moment.

Il suffit d'un petit rayon de soleil et d'une température plus douce pour voir affluer les clients dans les pépinières. Leur programme du dimanche, préparer leur jardin pour le printemps. "Quand il y a beaucoup de soleil comme vendredi, on a envie de mettre des fleurs partout", témoigne une cliente d'une pépinière à Naninne en province de Namur.

"Il n'est jamais trop tôt"

Pourtant, par souci d'honnêteté, le vendeur de la pépinière met en garde. La plupart des fleurs que l'on plante maintenant risque de ne pas survivre aux éventuelles périodes de gel à venir. Quentin Thiry, horticulteur, explique les raisons: "Si c'est dans l'optique de créer une jardinière qui ira jusqu'aux mois de septembre ou octobre, ça ne sert à rien. Vous allez avoir une gelée, une floraison qui démarre maintenant mais qui n'ira pas jusque fin août." Mieux vaut privilégier les plantes vivaces ou résistantes au gel comme les pivoines ou les primevères. Pour le reste, la plupart des clients rencontrés ce matin sont prêts à prendre le risque. "Il n'est jamais trop tôt. Si c'est trop tôt pour certaines, on recommencera. C'est la bonne période. Je ne suis pas le seul à le penser, le parking est rempli", ironise un client.

Ces deux dernières années, la Belgique a connu de grosses périodes de gel en avril où les températures ont atteint les moins 4 degrés Celsius.  

Vos commentaires