Comment choisir son vin quand on n’est pas un fin connaisseur? Un sommelier digital peut vous conseiller

A deux jours de la Saint-Sylvestre, vous êtes peut-être en train de préparer votre réveillon. Et qui dit repas, dit souvent vin, qu'on a d'ailleurs parfois du mal à choisir, quand on n'est pas un fin connaisseur. Si aucun sommelier n'est disponible pour nous aider dans les supermarchés, par exemple, il reste une solution: faire confiance aux nouvelles technologies.

Au rayon vin d'un supermarché, il y a de quoi se sentir perdus. Vins français, italiens, ou portugais, rouge blanc rosé, sans parler des cépages… Il faut parfois chercher et chercher encore.

"Ce n'est pas facile car les vins changent tout le temps. Ce n'est pas évident de s'y retrouver. De temps en temps, il y a les grands noms. On sait qu'on peut faire confiance, on essaie et parfois, on se trompe", confie une cliente.

Pour dénicher la bonne bouteille, à chacun sa méthode. Certains regardent le prix, d'autres admettent se fier à la beauté de l'étiquette. Souvent, les clients ont leur menu à l'esprit.

Pour trouver l'accord parfait, de jeunes entrepreneurs wallons et bruxellois ont créé un sommelier digital, intitulé "Mine". Il s’agit d’une borne électronique, via laquelle le client est invité à encoder les ingrédients de son repas, son budget, ses préférences… La borne électronique fait le reste. Les vins conseillés sont ceux disponibles en magasin.


"Tous les résultats ont été validés par un sommelier professionnel"

Il existe aussi plusieurs applications pour sélectionner son vin sur base de commentaires notamment, telles que Vivino. Mais ici, aucun smartphone n’est nécessaire. Les vins conseillés sont ceux disponibles en magasin.

"Tous les résultats ont été validés par un sommelier professionnel, donc les résultats sont fiables", assure Adrien Ballez, co-créateur du sommelier digital "Mine".

Le sommelier du magasin justement, que devient-il? La borne peut-être un atout en son absence.

"Nous sommeliers, nous sommes-là aussi pour apporter ce petit grain de folie, trouver l'accord idéal et voir les goûts des gens également", explique Jérôme Debus,  sommelier chez AD Delhaize.

Ce sommelier digital est pour l'instant en phase de test à Gembloux. Les jeunes entrepreneurs espèrent le développer dans les mois à venir.

Vos commentaires