En ce moment
 
 

Comparatif des embouteillages dans le monde: Anvers presqu’au niveau de Bruxelles… loin derrière le record de Los Angeles

Comparatif des embouteillages dans le monde: Anvers presqu’au niveau de Bruxelles… loin derrière le record de Los Angeles

Les personnes devant circuler dans et autour de Bruxelles doivent toutefois prendre leur mal en patience un petit peu plus que les autres automobilistes du pays. Elles ont en effet passé une moyenne de 41 heures dans les embouteillages, ou 12% du temps de conduite total, ce qui fait de la capitale la 14e ville européenne la plus saturée de véhicules et la 41e au niveau mondial.


Anvers presqu'au niveau de Bruxelles

Les Belges ont également perdu pas mal de temps dans le trafic à Anvers (37 heures en moyenne), Liège (un tout petit peu moins de 19 heures), Gand (15 heures, la seule où le total a quelque peu baissé) et Courtrai (14 heures) l'an dernier.


Moscou championne d'Europe

Inrix a analysé les embouteillages dans 1.064 villes de 38 pays différents à travers le monde, dont 628 métropoles de 23 Etats européens. Ce sont les Moscovites qui sont restés le plus longtemps coincés dans des bouchons: au moins 91 heures en moyenne, soit un quart de leur temps total de conduite. Londres, Paris, Istanbul et Krasnoda, en Russie, complètent le top 5. La Russie compte cinq villes dans le top 10, ce qui fait d'elle la championne européenne des embouteillages.


Los Angeles championne du monde

Au niveau mondial par contre, c'est Los Angeles le leader absolu en la matière, avec 104 heures perdues dans le trafic. La mégapole américaine est suivie de Moscou, New York, San Francisco et Bogota, en Colombie.

Vos commentaires