En ce moment
 
 

Contrôle technique saturé: voici les conseils d’Autosécurité pour obtenir un rendez-vous avant la date limite

Contrôle technique saturé: voici les conseils d’Autosécurité pour obtenir un rendez-vous avant la date limite
© Belga Images
 
 

Vous êtes nombreux à avoir pressé le bouton orange Alertez-nous pour nous signaler qu’il était presque "impossible" d’obtenir un rendez-vous dans les temps pour le contrôle technique de votre véhicule. Même en s’y prenant près d’un mois à l’avance. Que faire pour obtenir un rendez-vous avant la date butoir ?

"Il est carrément impossible d'obtenir un RDV dans les temps pour son contrôle technique. Je m'y prends à l'avance d'un mois (je n'ai pas encore reçu ma convocation) et les créneaux possibles sont déjà au-delà de la date limite !", témoigne Perrine depuis le Hainaut via le bouton orange Alertez-nous. Malheureusement, son cas n’est pas isolé. "Je tente de prendre rendez-vous pour passer ma voiture au contrôle technique qui doit être passée pour le 28 mai au plus tard. Je ne m'y prends donc pas à la dernière minute! Plus de place aux 2 stations proches de chez moi...", signale une autre Perrine, cette fois de Lobbes.

Mais à quoi cela est-il dû ? Pourquoi, même en s’y prenant un mois à l’avance, aucun rendez-vous n’est disponible ? Voici les conseils de la porte-parole d'Autosécurité pour obtenir un rendez-vous avant la date butoir.

De mars à juin : une période saturée chaque année 

"De manière générale, la période de mars à fin juin est une période très chargée chez Autosécurité", rappelle Virginia Li Puma, porte-parole du groupe privé qui détient pourtant 25 stations de contrôles techniques dans toute la Wallonie. Si cette période est "saturée", c'est "tout simplement parce que beaucoup de personnes achètent leur voiture au Salon de l’auto, souvent au mois de janvier", explique la porte-parole. S'ensuit le temps de livraison avant l'arrivée du véhicule "aux alentours du mois de mars", correspondant ainsi à la date anniversaire du contrôle technique. 

Pour Virginia Li Puma, la pandémie n'a pas aggravé la situation même si prendre un rendez-vous est maintenant obligatoire. "Au niveau de la saturation des contrôles techniques, c'est comme les autres années. On constate tous les ans que cette période est la plus chargée", continue la porte-parole d'Autosécurité.

Si on voit qu'une station est complète, on peut se rendre à la station voisine

Jusqu'à 5 semaines d'attente selon les stations de contrôle technique

Sur les 25 stations détenues par le groupe, seule une dizaine propose un rendez-vous "dans les 2 semaines ou moins". Les stations restantes "sont plus chargées", proposant ainsi des délais allant de 3 à 5 semaines. Pour le Brabant Wallon, pas de rendez-vous avant minimum 4 semaines. Les stations du Hainaut (comme Chimay ou l'Aube) sont aussi très prises et n'affichent pas de disponibilités avant au moins 5 semaines.

Virginia Li Puma conseille de prendre rendez-vous dans l'une des "grosses stations comme Namur ou Liège où des rendez-vous sont possibles dès la semaine prochaine". Elle rappelle aussi qu'aucune station n'est imposée au client. Il a donc le choix final du centre lors de la prise de rendez-vous: "Si on voit qu'une station est complète, on peut se rendre à la station voisine même si parfois ce n'est pas très pratique", conçoit-elle.

Perrine, notre lectrice "alerteuse", a tenté de prendre rendez-vous à l'une des stations du Hainaut 3 semaines avant l'échéance fixée au 28 mai. N'obtenant aucune disponibilité proche de son domicile, elle a préféré attendre le 8 juin pour se rendre à une station de sa région et éviter de parcourir "plus de 35 km soit 70 km aller/retour".

Que faire si, comme Perrine, vous ne voulez ou ne pouvez pas vous rendre à une station de contrôle technique loin de votre domicile ? 

Comment faire pour obtenir un rendez-vous avant l'échéance ? 

"Qu'on ait ou pas sa convocation, le mieux est de prendre rendez-vous à partir de 2 mois avant l'échéance", conseille la porte-parole d'Autosécurité. "On peut prendre rendez-vous deux mois avant sans que ça ne change rien: le cycle ne sera pas raccourci et la date d'anniversaire ne sera pas modifiée", détaille Virginia Li Puma. Le délai "idéal" pendant les périodes chargées est donc de 8 semaines pour être sûr d'obtenir un rendez-vous dans les temps, toute région confondue.  

"On est conscient de ce problème de délai", regrette Virginia Li Puma. "On a d'ailleurs une approche proactive par rapport à ça. Dès le début de la période, on veille à communiquer auprès de nos clients. On a aussi modifié la convocation: il est maintenant écrit que le client doit fixer un rendez-vous dès la réception pour éviter de dépasser l'échéance", poursuit-elle. 

Je tente de prendre rendez-vous via le call center mais personne ne me répond : comment faire ?

Mais là aussi, comme Perrine, vous avez été nombreux à nous contacter via le bouton orange Alertez-nous pour nous signaler qu'Autosécurité n'était "même pas joignable". "J'essaie de téléphoner tous les 2 jours pour savoir si une date ne s'est pas libérée plus tôt mais ils ne sont mêmes pas joignables, soit disant les lignes sont saturées!", écrit Perrine depuis le Hainaut. Que faire si cela vous arrive ? 

"Qui dit période chargée dit période chargée aussi pour le call center!", rappelle la porte-parole, Virginia Li Puma. "Le mieux reste la prise de rendez-vous en ligne via notre plateforme: en quelques clics, on peut réserver sa place", conseille-t-elle. Et pour ça, rien de plus simple : "Il suffit d’avoir une adresse mail et un numéro belge". La convocation n'est donc même pas nécessaire ! "La personne reçoit ensuite un code d’activation par sms puis elle devra confirmer le rendez-vous", précise la porte-parole. 

Et pour ceux qui auraient une appréhension à prendre leur rendez-vous en ligne, pas de panique! "Les places disponibles sont les mêmes qu'au call center et les désistements, s'il y en a, sont mis à jour en temps réel", rassure Virginia Li Puma. 

Le remboursement n’est pas effectif à chaque fois

J'ai eu mon rendez-vous trop tard et je dois maintenant payer une "pénalité de retard" : que faire si je m'y suis pris à l'avance ? 

C'est bien connu, si vous vous présentez trop tard au contrôle technique et que la date limite est dépassée, vous devrez payer une "pénalité de retard". Le 1er mois, elle s'élève à 8,50€. Au 2ème et 3ème mois, 12,50€. Le montant peut s'élever jusqu'à 48 euros passé les 6 mois. Mais comment faire si vous vous y êtes pris à l'avance pour prendre votre rendez-vous, qu'il n'y avait aucune place avant votre date limite, et que vous vous retrouvez obligé de payer une majoration ?

"Des recours existent, on ne veut pas pénaliser les clients de bonne foi", déclare Virginia Li Puma. "Avec la région wallonne, on a mis un système en place: ne pas appliquer ou rembourser les suppléments aux clients qui ont pris leur rendez-vous plus de 15 jours avant l'échéance et qui n’ont pas eu de délai", explique-t-elle. Toute personne ayant pris son rendez-vous au moins deux semaines avant la date limite peut donc faire une demande de remboursement via ce formulaire en ligne.

Mais comme Autosécurité est un organisme privé agréé par la région wallonne, "le remboursement n’est pas effectif à chaque fois, il s’agit de cas par cas", précise la porte-parole. "Quand on peut, on essaie de trouver des solutions. Mais un client qui s’y prend la veille, il ne faut pas espère grand-chose et encore moins de remboursement", prévient-elle. 

Que risquent les conducteurs qui roulent sans contrôle technique ? 

Comme vous le savez, rouler sans contrôle technique constitue une infraction. "Si la voiture n'est pas en ordre et qu'un contrôle de police a lieu, le conducteur peut recevoir une amende même si cela est rare", rappelle Virginia Li Puma. Explications.

En cas de "petit" dépassement, la police fait preuve de tolérance et dresse un simple avertissement, avec obligation de présenter le véhicule en ordre au commissariat dans les 15 jours. Mais, si le dépassement est trop important, un procès-verbal sera rédigé et envoyé au Tribunal de Police qui statuera sur le montant de l’amende.

"Si la voiture n'est pas en ordre et que l'on a un accident, l'assurance peut décider de ne pas couvrir le véhicule", explique Virginia Li Puma. La compagnie d’assurance peut mettre en cause le défaut de contrôle technique et exercer ce que l'on appelle "un droit de recours" pour se retourner contre son client. 

Il est donc impératif de rouler en règle avec un contrôle technique en ordre pour votre sécurité avant tout, et éviter des dépenses inutiles.

Ce qu'il faut retenir avant de prendre rendez-vous pour l'obtenir dans les temps :

  • Préférez la plateforme de rendez-vous en ligne plutôt que le call center: la convocation n'est pas nécessaire, il suffit d'avoir une adresse mail et un numéro de téléphone belge.
  • S'y prendre au moins 2 mois à l'avance soit 8 semaines en période chargée (comme de mars à juin): la date anniversaire ne sera pas modifiée et le cycle restera inchangé si le rdv est pris 2 mois avant l'échéance. 
  • En cas de majoration de retard, si vous avez pris votre rdv au moins 15 jours avant l'échéance, vous pouvez faire une demande de remboursement via ce formulaire en ligne (attention, le remboursement n'est pas toujours effectif, il s'agit de cas par cas).

Avant d'aller à votre rendez-vous, assurez-vous de :

  • Avoir votre carte bancaire sur vous (Bancontact, Visa, Mastercard et V-Pay) car aucun paiement en espèces n'est accepté
  • Vous présenter 5 minutes avant l'heure prévue. 
  • Vous présenter seul, sans accompagnant.
  • Porter un masque. Le port du masque est obligatoire pour accéder aux bâtiments tout au long de votre présence au centre et toute la durée de l’examen. En cas de non-respect, l’accès sera refusé et l'examen pourra ne pas avoir lieu. 

Pour plus d'informations, veuillez vous rendre sur la FAQ d'Autosécurité




 

Vos commentaires