En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique - Bilan du jour: "Après une légère baisse, les chiffres semblent se stabiliser", indique Yves Van Laethem

  • "Après une légère baisse, les chiffres semblent se stabiliser", indique Yves Van Laethem

  • Coronavirus: en Belgique, les chiffres de la pandémie stagnent

 
 
CORONAVIRUS
 

Il y a eu en moyenne 2.163 cas de Covid-19 diagnostiqués par jour en Belgique du 27 novembre au 3 décembre (-10% par rapport à la période précédente de sept jours), ressort-il du dernier rapport épidémiologique de Sciensano, publié ce lundi.

"Après quelques semaines d'évolution favorables, avec des chiffres qui diminuaient, ces chiffres semblent se stabiliser. Sur une base hebdomadaire telle qu'on vous la présente d'habitude, on a encore une légère baisse des chiffres, entre autres au niveau des contamination. Si on regarde les derniers jours, on a une stabilisation à un niveau beaucoup plus élevé que celui que l'on souhaiterait", a indiqué le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus Yves Van Laethem lors d'une conférence de presse tenue ce lundi 7 décembre. 

Cette tendance à la stabilisation est surtout marquée au nord du pays et dans la province du Luxembourg. À Bruxelles et en Wallonie, on observe toujours une diminution. "On ne connaît pas la raison de ce phénomène. Plusieurs éléments peuvent l'expliquer", a souligné le porte-parole. A ce rythme, le seuil de 800 personnes contaminées par jour s'éloigne et pourrait n'être atteint que fin janvier, voire en février, a-t-il indiqué.

Voici les causes qui pourraient expliquer cette tendance à la stabilisation selon les experts:

- L'extension du dépistage de nouveau possibles pour les personnes asymptomatiques à haut risque ou pour les personnes de retour de zone rouge. "Dans ce contexte, il est clair qu'un certain nombre de tests additionnels ont pu être liés à ce type de personnes", éclaire Yves Van Laethem. Cependant, le nombre de tests pratiqués n'a pas beaucoup augmenté, d'autres facteurs entrent donc en compte pour expliquer la stabilisation.

- Une augmentation des contamination chez les enfants, et de manière plus modérée chez les adolescents. "Ceci est probablement une conséquence de la réouverture des écoles, il y a 3 semaines", a souligné le porte-parole. Chez les enfants de 0 à 9 ans, l'augmentation est de 46%. Pour les adolescents de 10 à 19 ans, elle est de 10%. "On ne sait pas pour ces enfants où l'infection s'est produite. On avait estimé que la majorité des situations était des contaminations qui allaient de la maison à l'école, des adultes vers les enfants. Il faudra établir si ceci est toujours exact", a informé Yves Van Laethem avant d'appeler à pratiquer un maximum de précaution dans le milieu éducatif. "Il faut aussi faire attention dans le mélange des tranches d'âge, notamment entre les enfants et grands-parents", a insisté le porte-parole. 

- En Flandre occidentale, augmentation chez les personnes de plus de 80 ans. Dans la province de Luxembourg et d'Anvers, on observe une hausse chez les personnes de plus de 40 ans, "particulièrement actives professionnellement". Pour la province du Luxembourg, ceci pourrait être dû aux déplacements fréquents d'individus entre la Belgique et le Luxembourg. "Actuellement, le Luxembourg est un des pays qui a le plus haut taux de contamination en Europe", a éclairé Yves Van Laethem. 

"Toutes ces explications sont des spéculations. Elles sont de potentielles raisons pour lesquelles nous constatons ce ralentissement dans la diminution des contaminations", souligne Yves Van Laethem. 


 
 

 

TAUX REPRODUCTEUR

Le taux de reproduction est de 0,91. Le Rt est une estimation de la contagiosité qui est fonction du comportement humain à un moment précis et des caractéristiques biologiques des agents pathogènes (le virus). Une épidémie devrait se poursuivre si Rt a une valeur > 1 et diminuer si Rt est < 1. Le modèle utilisé pour estimer le taux de reproduction en Belgique est basé sur le nombre d’hospitalisations.

TESTS

Le nombre de tests effectués en moyenne par jour est actuellement de 29.600.

Le taux moyen de positivité s'établit à 8,8% (-1,6%)

HOSPITALISATIONS

Nouvelles admissions quotidiennes: en moyenne, 189 admissions par jour (-18% par rapport à la période précédente de sept jours)

Sorties d'hôpital: Au cours de la période du 29 novembre au 5 décembre, 1.661 personnes ont quitté l'hôpital

DÉCÈS

Du 30 novembre au 6 décembre, 109 personnes sont décédées en moyenne chaque jour (-19,3%) des suites du Covid-19.


 

 




 

Vos commentaires