En ce moment
 
 

Coronavirus: les crèches restent ouvertes

Les crèches restent ouvertes:
© RTL INFO
 
CORONAVIRUS
 

La ministre de l'Education en Fédération Wallonie-Bruxelles, Caroline Désir, a décidé ce jeudi de suspendre les cours dans toutes les écoles francophones, y compris en maternelle.

De leur côté, les crèches restent ouvertes et ne doivent pas arrêter leurs activités. Cette situation suscite de nombreuses questions au sein du personnel qui travaille dans des crèches. Nous avons reçu un flot de messages via le bouton orange Alertez-nous. "Au nom de mes collègues, ainsi que de toutes les puéricultrices, nous aimerions comprendre pourquoi sommes-nous oubliés par ce gouvernement? Les écoles maternelles vont fermer et nous, crèches, devrons rester ouvertes. Quelle honte! Nous accueillons parents et enfants chaque jour", dénonce Alexandra. "Je trouve ça irrationnel car en crèche on a des contacts encore plus rapprochés avec les enfants et nous restons ouverts... pourquoi?", demande Sarah.

Lettre ouverte à la ministre: "Il est temps de prendre vos responsabilités"

Face au maintien de l'activité des crèches, l'UNESSA a transmis une lettre ouverte à la ministre en charge de l'Enfance, Bénédicte Linard. La fédération  représente notamment des acteurs de l'accueil de la petite enfance. "Les dernières mesures financières mises en place pour les aider à tenir la tête hors de l’eau ont pris fin le 31 décembre 2020 pour les services de PSE (promotion de la santé à l’école) et le 28 février 2021 pour les MAE (milieux d’accueil d’enfants). Depuis, nous sommes non seulement sans aucune perspective mais pire encore, sans aucune information sérieuse", écrit Christophe Happe.

Le directeur général d'UNESSA réclame une prolongation des mesures d'aides financières au plus vite. "Aujourd’hui, c’est d’une voix commune que nous voulons comprendre pourquoi, alors que ces besoins ont été exprimés depuis bien longtemps déjà, n’avez-vous aucune mesure solide, durable et respectueuse à proposer au secteur en matière de soutien financier?", lance Christophe Happe. "Tous, milieux d’accueil d’enfants et promotion de la santé à l’école, font face à un réel sentiment de mépris et d’un manque de considération de la part de votre Cabinet. Il est temps de prendre vos responsabilités et de répondre aux besoins d’un secteur qui se meurt, faute de moyens structurels suffisants!".

Réaction du cabinet de la ministre de l'Enfance

Nous avons contacté la ministre Bénédicte Linard dès ce jeudi matin. En fin de journée, nous avons finalement obtenu une réponse du cabinet de la ministre de l'Enfance. "De la même façon qu'il est demandé aux écoles maternelles d’organiser l’accueil des élèves régulièrement inscrits, les milieux d'accueil continueront d'accueillir les enfants inscrits. Les crèches restent donc ouvertes, dans le respect des protocoles déjà établis pour protéger la santé de tous", réagit le cabinet.

"Une concertation avec le secteur de l'accueil de la petite enfance est prévue demain matin (ndlr: vendredi matin) afin de faire le point sur la situation actuelle et voir comment renforcer le soutien aux accueillantes", précise le cabinet de Bénédicte Linard.

> Retrouvez notre reportage dans des crèches en radio ce vendredi matin sur Bel RTL

 




 

Vos commentaires