En ce moment
 

Dans les coulisses de Disneyland Paris avec Vincent, un Belge devenu directeur des restaurants du parc: il a fait de son rêve son métier

Les coulisses des vacances vous emmènent cette semaine à Disneyland Paris. Le parc d'attraction situé à une vingtaine de kilomètres de la capitale française accueille des dizaines de milliers de visiteurs chaque jour. Disneyland emploie 15.000 personnes l'été, et parmi eux se trouvent plusieurs Belges. Aujourd'hui, nous prenons la direction des restaurants où Caroline Haine a rencontré Vincent Cantaert de Courtrai, devenu directeur de la restauration du parc.

Tous les jours Vincent se rend dans les restaurants du parc à la rencontre de son équipe. Aller sur le terrain est une des facettes de son métier.

"Il y a évidemment beaucoup de réunions parce qu'on parle du produit, de la stratégie, de ce qu'on veut mettre en place. Et puis, il y a une autre partie que j'apprécie beaucoup aussi, c'est le terrain, parce que cela permet de visualiser tout ce qu'on discute en réunion, de le voir vraiment en réalité sur le terrain et de faire des ajustements."

Il arpente le restaurant, l’accueil et les cuisines pour vérifier que tout se passe au mieux. Au sein de Disneyland, Vincent a la charge de 30 restaurants. Un volume qu'il ne pourrait pas avoir ailleurs. 

"Je gère entre 1.500 et 1.700 cast members, parce qu'ici on ne parle pas d'employés mais de cast members, et les volumes sont assez impressionnants."


"Faire passer cette passion-là"

Une telle équipe implique de grandes responsabilités. La première pour Vincent est de communiquer sa passion pour la restauration, mais aussi pour l'univers Disney. 

"Mon job, le plus important, c'est de pouvoir faire passer cette passion-là auprès de tous nos cast members, parce que tous les jours, il y a des nouveaux qui rentrent. J'ai, comme responsabilité, qu'ils puissent faire vivre cette magie au travers de leur service".

Cet amour pour le monde de l'hôtellerie-restauration Vincent l'a eu très tôt, alors que ce n'était pas du tout son milieu. 

"Mes parents étaient dans le textile en Belgique, et je leur ai dit quand j'avais 12 ans : 'Écoutez, le textile, ce n'est pas ce que je veux faire'. Je leur ai dit : 'Moi ce que j'aime, c'est la restauration, l'hôtellerie, les parcs d'attraction'. Et en fait, ça n'a jamais changé".

Le déclic est arrivé lors d'un séjour à Disneyland Paris alors qu’il avait 12 ans. 

"Ma toute première expérience, j'avais 12 ans et je suis venu loger au Newport Hotel, et quand j'ai vu l'hôtel bleu et blanc, c'est un endroit qui m'a fort intéressé".


"Un pur bonheur de travailler ici"

Il y a 5 ans, il réalise son rêve d'y être embauché. Depuis lors, il ne veut plus partir. 

"Il y a beaucoup de rigueur ici et c'est ce que j'aime, mais il y a un côté très fun aussi et l'alliance des deux fait que c'est un pur bonheur de travailler ici."

La période estivale est la plus fréquentée. Pas de vacances donc pour Vincent mais ce n'est pas un problème pour lui, il profite autrement. 

"On reste dans un environnement et un cadre extra et c'est vrai qu'il est important qu'on soit là pendant ces fortes périodes. Avec toute mon équipe, nous sommes sur le pont pour pouvoir accueillir bon nombre de visiteurs sur le parc, avec grand plaisir".

Vos commentaires