En ce moment
 
 

De nombreuses personnes ont travaillé le jour du réveillon: comment se sont-elles organisées ?

  • Il y avait encore du monde au travail en ce jour de réveillon de Noël

  • Les points-relais et bpost pris d''assaut avec les achats de Noël sur Internet

 

Parmi ceux qui n'auront pas eu beaucoup de temps pour préparer le réveillon, il y a celles et ceux qui travaillent dans les nombreux magasins ouverts ce lundi. Comment se sont-ils organisés? Julien Modave et François-Xavier Van Leeuw se sont rendus à Liège.

Si vous avez pu faire vos achats à la dernière minute, c’est grâce en partie aux nombreuses personnes qui ont travaillé ce lundi 24 décembre. L’une de nos équipes s’est rendue à Liège dans un magasin de vêtements. Dans cette boutique, une petite dizaine d’employés ont travaillé  le jour du réveillon. Alors impossible de recevoir ce soir, sauf si l’on délègue. "C’est mon compagnon qui préparent. La femme au travail, l’homme à la maison", lâche l’une des employées non sans humour. Rapidement en sous-sol, les employées vont célébrer un réveillon au biscuit et autres gourmandises. C’est ça la vie des travailleuses de l’ombre.

Dans un salon de coiffure situé non-loin de la boutique de vêtements, on est aussi habitué à travailler le jour du réveillon. Ce soir, le patron a libéré ses employés à 17 heures sinon ils pourraient y passer la nuit. « Si on ne met pas de stop, on continuerait jusque 21h30. Il y a toujours des retardataires. On veut absolument arriver dans sa famille, au moins pour fêter Noël", indique le patron du salon de coiffure.

Vous pourriez dire que travailler dans le chocolat, ce n’est pas vraiment travailler. Mais, détrompez-vous. C’est la course pour servir tout le monde. Ce sera encore la course ce soir pour être prête. "Ça va être difficile, mais ça ira vite. Je finis vers 16h30. Je serai vers 17h30 à la maison. On se dépêchera pour être en beauté"

Dans la rue, vous les croiser parfois sans les voir. Mais les balayeurs de rue assument leurs obligations jusqu’au bout. Toutes les mains comptent pour que réussissent les fêtes de fin d’année.

Vos commentaires