En ce moment
 
 

Des milliers de sous-vêtements distribués aux victimes des inondations: "Il me restait un soutien-gorge mais ça commence à s'user"

Des milliers de sous-vêtements distribués aux victimes des inondations:
© Facebook Lingerie Les Princesses
 
 

Un couple d'infirmiers, en collaboration avec une boutique de lingerie de Tilff, s'est lancé dans la distribution de sous-vêtements et de lingerie pour les victimes des inondations. "Ma merveilleuse bande de corsetières françaises a envoyé plus de 1200 pièces de lingeries neuves. Des collègues belges également ont contribué à cette action", écrit la responsable sur la page Facebook. Puis de grandes marques spécialisées dans la lingerie ont également envoyé plus de 5.000 pièces.

Dominique et David, deux infirmiers, ont pris en charge la distribution, 12 jours après le début des inondations. Cette dernière a été organisée principalement à Tilff et dans les communes voisines telles que Angleur, Chênée et Chaudfontaine. "C'est une autre façon d'aider. Au début, on a été là pour vider les maisons et aider à nettoyer. Maintenant, on fiat plaisir aux gens. Ça leur donne le sourire et nous, on a un peu l'impression d'être le Père Noël", sourit Dominique, infirmière.

Ça commence un peu à s'user

Avec son mari David, elle sillonne la région depuis lundi. Une aide bienvenue pour des sinistrés qui n'ont bien souvent, plus rien à se mettre. "Il me restait un soutien-gorge que l'on lessive souvent. Mais voilà, ça commence un peu à s'user", constate l'une d'entre eux. 

Le couple d'infirmiers va à la rencontre des sinistrés, en particulier les plus vulnérables. Il profite de la distribution pour soigner les petites plaies et les blessures. Et l'approche doit se faire avec délicatesse. Le couple constate que la plupart des gens n'osent pas demander de l'aide, minimisent et sont souvent un peu gênés. Il est parfois difficile d'avouer qu'on n'a plus de sous-vêtements et de dire qu'on porte les même depuis parfois 2 semaines.


 




 

Vos commentaires