En ce moment
 
 

En orthographe, le niveau de nos adolescents continue de chuter: la faute aux parents?

En orthographe, le niveau de nos adolescents continue de chuter: la faute aux parents?
© RTL INFO

Nos ados sont-ils nuls en orthographe? Les résultats de l'épreuve externe de français de 2ème secondaire interpellent. Cette année, seuls 72 % des élèves ont obtenu plus de 50 % à l'examen. Comment expliquer de telles lacunes? Un expert pointe le manque de vocabulaire mais ce n'est pas le seul facteur en cause.

L'épreuve de français du CE1D est une épreuve obligatoire pour passer en troisième secondaire. Aujourd’hui, 3 élèves sur 10 échouent à l’examen. Et au rayon des responsables, il y a les parents, si l'on en croit les conclusions d'un spécialiste. 

"Les parents s'occupent peut-être moins de leurs enfants car ils rentrent tard et sont plus sur leur smartphone. Je pense que les parents devraient plus communiquer avec leurs enfants et leur apprendre un vocabulaire plus riche. J'entends souvent beaucoup de 'franglais' (désigne une langue française fortement anglicisée) et des personnes qui utilisent le moins de mots possible avec un vocabulaire plutôt franglais. On est vraiment dans un manque de vocabulaire", accuse Bruno Bernard, professeur et expert en francophonie.


Des difficultés en calcul aussi

Le phénomène d’anglicisation est lui aussi pointé du doigt. Ce mélange de l’anglais à notre langue contribue à l’appauvrissement du français. "Il faut d'abord maîtriser sa langue maternelle avant de passer à une autre langue", éclaire Bruno Bernard.

Parmi les autres coupables: la télévision, Internet mais aussi les SMS. Les difficultés en français touchent aujourd’hui toutes les générations. Ces difficultés en calcul sont également perceptibles. La moitié des élèves a échoué lors de l’épreuve de mathématiques.

Vos commentaires