En ce moment
 
 

Inondations en Belgique: les besoins de la population touchées par les inondations sont énormes

Une douche, un repas chaud, des produits de nettoyage: les besoins de la population touchées par les inondations sont énormes
© Image Belga
 
 

Il y a deux semaines, ils perdaient tout. Et aujourd'hui encore, les victimes des inondations manquent de tout. De l'électroménager aux produits d'hygiène en passant par un repas chaud. Les communes organisent l'entraide et la récolte de dons.

Les besoins des personnes sinistrées par les intempéries sont énormes. Une douche, un repas chaud, de la nourriture et des boissons, des produits de nettoyage... Parmi le matériel qui est le plus demandé: des réfrigérateurs et des réchauds. 

Le Brabant Wallon a un système de répondeur via sa plate-forme BW solidaire. Pour l’instant, il y a 324 propositions de bénévoles : dont des vêtements, de l’immobilier. Certains offrent simplement un peu de leur temps et proposent de nettoyer.

"Ils (les sinistrés ndlr) ont d'abord besoin de repas car ils sont incapables de cuisiner chez eux car il n'y a plus de gaz. Parfois, plus d'électricité non plus. Cela dépend des endroits et ils ont besoin de tout ce qui fait le ménage quotidien. C'est très important car tous les commerces sont fermés dans la Vallée donc il n'y a plus de possibilité de faire de courses", indique Daniel Bacquelaine, bourgmestre de Chaudfontaine.

À Chaudfontaine, les sinistrés manquent principalement de poudre de lessive afin de pouvoir laver son linge à la main ainsi que des raclettes pour pouvoir nettoyer. 

Besoin de bras

Les communes s'organisent et s’entraident pour récolter des dons de première nécessité comme des réchauds à gaz. '"L'un des rôles de la commune est de coordonner toute l'aide qui nous vient des bénévoles, des institutions, des services publics, d'autres communes. Il faut aussi faire le tri dans l'ensemble des aides proposées dans les différents dons, notamment les vêtements. Nous n'en n'avons plus besoin à l'heure actuelle. Par contre, ce sont surtout des bras qui nous sont utiles pour le moment pour venir déblayer et nettoyer", explique Dominique Verlaine, échevin de l’aménagement du territoire de Chaudfontaine.

Des douches mobiles ont été installées par l’armée à Trooz, Esneux, Chaudfontaine. "Une simple douche de 15 minutes peut peut-être donner un peu d'énergie pour la population", souligne la Colonel Bogaert, responsables des infrastructures à Beauvechain.

Des postes médicaux avancés tenus par des médecins et infirmières bénévoles sont prévus par la province avec le soutien de la Croix Rouge. Olivia, infirmière volontaire à Vaux-sous-Chèvremont, a tenu à apporter son aide aux sinistrés. "C'est un groupe sur Facebook où l'on peut s'inscrire, remplir des permanences et dire quand on est disponible. Beaucoup de personnes ont perdu leur voiture donc il devient plus compliqué d'aller à l'hôpital ou de voir des médecins. Certaines personnes n'ont pas envie d'aller chez le médecin mais étant donné qu'il y a une permanence à côté, elles peuvent venir pour un petit bobo et ça va déboucher sur une écoute psychologique. C'est super utile", nous confie-t-elle. 


 




 

Vos commentaires