L'UE en route pour généraliser le recyclage: pourquoi la Belgique peine à recycler ses emballages plastiques?

Les Belges qui font partie des champions d'Europe du recyclage. Le parlement européen a validé mercredi le paquet législatif qui doit accélérer la généralisation du recyclage des déchets dans toute l'UE. Le Parlement espère ainsi que 60% des déchets seront recyclés dans 8 ans.

En Belgique, le sac bleu est entré dans les mœurs. 84% des déchets contenus dans ces sacs retrouvent une nouvelle vie. Les 16% restants sont dus à des erreurs de tri du consommateur ou à des déchets qui ne pouvaient pas être recyclés pour des raisons techniques.

La conception même des emballages est parfois en cause. Certains plastiques différents soudés entre eux ne sont pas recyclables. Le pourcentage de bouteilles et flacons en plastique qui perturbent le recyclage est évalué à 2 ou 3 %.


Un recyclage rendu particulièrement compliqué

"Il faut réduire les emballages à la source et il faut aussi veiller à la qualité des emballages. Recycler du carton est plus facile que de recycler un certain nombre de plastiques, surtout quand on a des emballages qui sont constitués de plusieurs plastiques différents collés les uns aux autres, qui rendent le recyclage particulièrement compliqué", explique Philippe Defeyt, administrateur de l’Institut pour un développement durable, au micro de Bernard Lobet pour BEL RTL.

"On sait depuis 25 ans ce qu'il faut faire, on a pris l'habitude de plutôt faire confiance aux industriels. On doit bien constater aujourd'hui que ces industriels continuent d'avoir des comportements qui ne vont pas dans le sens d'un développement durable", continue l'administrateur. 

Les recycleurs encouragent l'adoption d'emballages composés d'un seul matériau, de privilégier les plastiques polyéthylènes transparents, plus identifiables lors du tri optique, ou encore de réduire la taille des manchons qui habillent les bouteilles.


"Le Belge va continuer à trier ses déchets"

En janvier 2019, l’ensemble des déchets plastiques pourront être jetés dans le sac bleu. Ce qui donnera d'après la Fevia 65% de recyclage plastique mais cela donnera aussi du fil à retordre aux recycleurs.

"Le Belge va continuer à trier ses déchets tels qu'il le fait maintenant. Pour les PMC, s'il a un doute, il doit toujours se référer soit à son calendrier de collecte dans lesquelles les règles de tri sont rappelées, soit dans une application 'Recycle' ", rappelle Fatima Boudjaoui, porte-parole de Fost Plus, qui collecte et trie les déchets.

Vos commentaires