En ce moment
 

La frite belge reconnue comme "chef d'oeuvre" du Patrimoine: "Le vrai mangeur de pomme de terre aime bien un calibre plus épais"

La culture du "fritkot" a été reconnue comme Chef d’œuvre du Patrimoine oral et immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une reconnaissance attribuée à l'occasion du lancement de la 6ème édition de la "semaine de la frite".

Cette étape est incontournable pour la frite belge afin d'atteindre une autre reconnaissance, celle du patrimoine mondial de l'humanité. C'est le prochain objectif, à condition toutefois de s'entendre sur ce qu'est une bonne frite. "Le vrai mangeur de pomme de terre aime bien un calibre un peu plus épais pour qu'il ressente vraiment bien la purée à l'intérieur. Les plus jeunes préfèrent un calibre plus fin", a confié Rocco, frituriste.

C'est aussi aujourd'hui qu'est lancée la semaine de la frite, avec un ambassadeur bien connu: Jean-Luc Fonck.

Vos commentaires