En ce moment
 
 

Le confinement a fait naître des vocations pour le jardinage: "C'est devenu une passion" (vidéo)

Le confinement a fait naître des vocations pour le jardinage:
© RTL INFO
 

En Belgique, de nombreux Belges qui ont un jardin ont pris du temps pour l'entretenir, et même parfois pour installer un potager. Il faut savoir que les dépenses en jardinage dépassent les 3,5 milliards euros par an en Belgique.

Cultiver son jardin, c'est un peu s'occuper de ses affaires. Alors que le confinement offre le temps de réfléchir, ils sont nombreux à récolter aujourd'hui le fruit de bonnes résolutions plantées hier. 

"Au départ, je me suis dit pourquoi ne pas essayer. On s'est dit, on va tenter le coup et on verra ce que ça donne. Et plus le temps est passé, plus je me suis rendu compte que ben voilà, c'est devenu une passion", a expliqué Unal Kaya, maraicher amateur. 

Dans toutes les pépinières, les ventes de germes de courgettes, tomates, salades, haricots ont grimpé plus vite encore qu'une mauvaise herbe au soleil. "On s'est retrouvé avec des volumes 10 à 15 fois supérieurs sur certains produits. C'est un petit peu un petit peu particulier. Les amateurs se lançaient beaucoup là-dessus, les tomates cerises, les tomates romaines, des variétés des fois un petit peu plus spéciales qui attirent les gens. La tomate a été vraiment le produit phare, le gros volume de l'année", a expliqué Cyril Bucheler, gérant d'une pépinière à Fléron.

 

Vos commentaires