En ce moment
 
 

Les Belges ont trop d'économies: Ecolo propose de les investir dans nos entreprises

 
CORONAVIRUS
 

Le tribunal de l'entreprise de Malines l'a prononcé mardi, le groupe Mega World est en faillite. Environ 650 personnes devraient ainsi perdre leur emploi. L'enjeu de l'année à venir sera certainement d'éviter la multiplication des faillites après une crise majeure provoquée par la pandémie de coronavirus.

Invité de Frabrice Grosfilley à 7h50 sur Bel RTL, le chef de groupe Ecolo à la chambre Gilles Vanden Burre évoque des pistes pour préserver l'économie des entreprises. "L'enjeu sera que les fonds propres des entreprises soient soutenus", estime-t-il. 

Le député fédéral évoque notamment la possibilité de faire appel à l'investissement des particuliers : "290 milliards d'euros sur les comptes des Belges. C'est l'un des seuls indicateurs qui a augmenté pendant le confinement donc il faudra élargir des mécanismes qui existent déjà pour mobiliser cette épargne des citoyens pour soutenir nos entreprises".

Pour le chef de file Ecolo, il ne s'agit pas de lancer de grands investissements boursiers mais d'élargir des systèmes comme "les prêts coup de pouce qui existent en région wallonne et en région bruxelloise". Ils permettent aux particuliers de prêter de l’argent aux entreprises wallonnes et aux indépendants pour financer leurs activités. Les citoyens reçoivent un avantage fiscal en contrepartie. "Ce sont des systèmes où les citoyens, via leur épargne peuvent investir dans des entreprises locales", résume-t-il avant de rappeler l'arrivée prochaine d'un plan de relance européen de 5 milliards d'euros "investis notamment dans des projets en lien avec la transition écologique".

COVID-19 en Belgique : où en est l'épidémie ce mercredi 23 décembre?

 




 

Vos commentaires