En ce moment
 

Les élagages d'arbres le long des autoroutes se multiplient: qu'en fait-on et pouvez-vous vous servir ?

Vous vous demandez peut-être ce qu'il advient des nombreux arbres actuellement coupés le long des autoroutes.

Un élagage indispensable pour la sécurité des automobilistes, notamment dû à un manque de prévoyance: on a parfois planté ces arbres il y a des dizaines d'années pour qu'ils coupent le bruit, mais on a, sur certains tronçons, oublié d'entretenir et de tailler, ce qui explique les nombreux chantiers d'abattages complets. 

Des arbres qui pourraient tomber sur la route en cas de vents violents, mais également empêcher la bonne visibilité des panneaux de signalisation.

Les entreprises font ce qu'elles veulent

L'élagage de ces arbres est sous-traité à des entreprises privées. "Chaque entreprise valorise à sa manière le produit de sa coupe et de son entretien", a expliqué Héloïse Winandy, porte-parole de la Sofico, la Société de Financement Complémentaire des infrastructures de la Région wallonne.

"Le bois coupé peut être transformé en copeaux, en pellets ou lorsque son état le permet, il peut devenir des planches, par exemple".

Il est totalement interdit de le ramasser. D'abord parce qu'on ne peut s'arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence que pour de réelles urgences, ensuite parce que le bois appartient, on l'a dit, à la société privée qui a la charge de l'entretenir ou de le couper. 

Vos commentaires