En ce moment
 
 

Les voyages non-essentiels sont autorisés dès le 19 avril

  • Codeco: les voyages non-essentiels permis dès le 19/04, à conditions...

  • Codeco: réaction d''Anne-Sophie Sneyers pour les voyagistes

 
 
 

L’interdiction des voyages non essentiels dans l’Union européenne prend fin le 19 avril, selon un communiqué écrit résumant les mesures prises par le comité de concertation de ce mercredi. En ce qui concerne les voyages en dehors de l’Union, les règles européennes restent d’application. Un avis de voyage négatif reste néanmoins en vigueur pour tous les voyages non-essentiels.

La décision du fédéral et les entités fédérées d'autoriser les voyages non-essentiels est tombée lors du comité de concertation ce midi. Il sera donc permis de voyager pour un motif non-essentiel dès ce lundi 19 avril. Néanmoins, un avis négatif reste d'application concernant ces voyages: "On déconseille encore fortement les voyages à l'étranger non-essentiels dans les zones rouges, précise Annelies Verlinden, ministre de l'Intérieur. Les conditions, pour qui reviennent de ces zones rouges, c'est de se faire tester le premier jour du retour, et le septième jour. Ils doivent se mettre en quarantaine pour minimum 7 jours".

Les voyages restent donc soumis à des conditions strictes. Pour rappel, les voyages non essentiels sont interdits depuis le 27 janvier. Une mesure critiquée depuis plusieurs semaines par la Commission européenne car elle entrave nos libertés individuelles notamment celle de se déplacer. 

Aller en France

Pour aller en France, il vous faudra un test négatif dans les 72h avant votre départ. Ainsi qu’une déclaration sur l’honneur que vous allez respecter les règles en vigueur là-bas. En cas de non-respect, les amendes vont de 135 euros à 3.750 euros.

Voyager en Espagne

L’Espagne exige un test négatif dans les 72 heures avant l’entrée. Il faut également remplir le formulaire des autorités espagnoles avant l’arrivée sur place. Attention, les seules régions ouvertes sont les Baléares, Madrid et l’Estrémadure dans le Sud-Ouest.

Se rendre en Italie

Pour l’Italie : il faut un test négatif dans les 48 avant l’entrée. Jusqu’au 30 avril, la quarantaine de 5 jours est obligatoire de même qu’un second test au 6ème jour. Les déplacements entre régions sont interdits. En revanche, à partir du 1er mai, plus besoin de quarantaine.

Se déplacer en Grèce

Si la Grèce vous tente, vous devez être vacciné ou présenter un test négatif maximum 72h avant le voyage. Il vous faut aussi remplir à l’avance le formulaire des autorités grecques. Sur place une quarantaine de 7 jours est exigée jusqu’au 14 mai. Ensuite, la quarantaine ne sera plus obligatoire.

Voyager au Maroc

Quant au Maroc, l’accès y est toujours interdit par les autorités marocaines à toute personne en provenance de Belgique.   

Que faire au retour en Belgique?

Concrètement, à leur retour, les voyageurs doivent suivre un régime de tests et de quarantaine obligatoires. Dans les 48h avant votre retour, il vous faudra remplir le fameux formulaire Passenger Location Form, qui permettra à la police de repérer les personnes qui ne se font pas tester à leur retour. Toute personne qui ne respecte pas les règles relatives au dépistage s’expose à une amende corona de 250 euros, indique le communiqué de presse transmis par le comité de concertation.

RECAPITULATIF: VOICI LES MESURES PRISES PAR LE CODECO




 

Vos commentaires