En ce moment
 

Menace de black-out en hiver: voici l'une des solutions envisagées par Engie Electrabel

Menace de black-out en hiver: voici l'une des solutions envisagées par Engie Electrabel

Pour faire face à la menace de black-out cet hiver, Engie est en discussion avec des fournisseurs de centrales énergétiques flottantes susceptibles d'être installées au large de la côte belge, rapportent De Tijd et L'Echo samedi.

Le cabinet de la ministre de l'Energie Marie Christine Marghem indique être en contact permanent avec différents fournisseurs d'énergie. "Nous sommes ouverts à toutes les solutions", a-t-on confirmé.

La société américaine The Power Barge Company, qui dispose de deux centrales en République dominicaine et en Inde, a été contactée par Engie Electrabel. Le groupe a besoin de six mois pour les rendre opérationnelles. En vingt jours, le leader turc du secteur, Karadeniz peut transférer une centrale électrique flottante de la mer Méditerranée à la mer du Nord. "Nous sommes en discussion avec deux fournisseurs d'énergie et nous restons en contact avec le ministère belge de l'Energie", confirme John Cockin, vice-président de Karadeniz Europe. Il parle d'installations possibles dans les ports d'Anvers, de Zeebruges et d'Ostende. "La seule condition, c'est de pouvoir amarrer les centrales flottantes dans des eaux calmes, à proximité d'un réseau de haute tension, et de pouvoir les connecter au réseau de gaz naturel".

De tels bateaux ne pourraient donc pas être installés en Belgique en quelques semaines sans compter les permis qui ne pourraient pas être obtenus à brève échéance.

Vos commentaires