Miss Magali a rassemblé des élèves de PRIMAIRE de Fétinne pour aller manifester: "Il y a des gens qui polluent, surtout Donald Trump"

La marche des jeunes en faveur du climat est à nouveau un succès, de Bruxelles à Liège en passant par Charleroi et Namur. Ce sont principalement les élèves les plus âgés (entre 15 et 18 ans) qui sont présents dans les rues ce jeudi, mais il y a aussi des plus jeunes.

Illustration avec une école primaire de Fétinnne, où "Miss Magali", une enseignante en immersion anglaise, a pris l'initiative de rassembler une cinquantaine d'élèves de 5e et 6e primaire. "On forme les citoyens de demain. On a les matières scolaires à leur apprendre, mais aussi à devenir responsables et solidaires. Ils sont notre futur, donc ça commence dès le plus jeune âge. C'est moi qui ai proposé à notre directrice et puis à nos élèves. Ils étaient tous motivés, presque tous les enfants de 5e et 6e participent".

"Il y a des gens qui polluent et ce n'est pas bien pour notre planète", a déclaré un élève. "Surtout Donald Trump" a ajouté un autre.

Vos commentaires