En ce moment
 
 

Polémique sur le barrage d'Eupen après les inondations: "Les gens qui ont tout perdu se posent légitimement des questions"

 
Inondations de la mi-juillet 2021
 

Les 13, 14 et 15 juillet ont été les pires inondations depuis un siècle en Belgique. Elles ont fait 38 morts et des milliers de personnes sans domicile. Une commission d'enquête parlementaire va investiguer et un juge d'instruction a été nommé.
Erreurs humaines, catastrophe inévitable, changement climatique ? Certains pointent un responsable du doigt : le barrage d’Eupen qui ne s’était pas suffisamment vidé à l’avance et a donc rejeté trop d’eau en aval.

Oliver Paasch, le ministre-président de la Communauté germanophone de Belgique était invité dans l'émission C'est pas tous les jours dimanche. Il a fait le point sur la polémique autour du barrage d’Eupen.

Fallait-il le vider préventivement sur la base des prévisions de l'IRM? "Très honnêtement, je ne peux pas juger. Je ne suis pas un expert en matière de barrages. La communauté germanophone n'exerce aucune compétence à ce niveau-là. Je peux vous dire qu'à partir du moment où j'ai visité les lieux sinistrés, j'avais l'impression de me trouver dans une zone de guerre, comme après un bombardement. A Eupen, il y a 1200 ménages sinistrés", précise Oliver Paasch.

Et de poursuivre: "J'ai discuté avec beaucoup de victimes de ces inondations. Ce sont des gens qui ont tout perdu et donc il est tout à fait légitime et normal qu'ils se posent des questions et attendent des réponses. Ils veulent savoir par exemple si cette catastrophe aurait pu être évitée, si des erreurs ont été commises, et quelles leçons peuvent être tirées", a-t-il conclu.


 

 




 

Vos commentaires