Pour cette famille nombreuse, la préparation de la rentrée a par moments été un "casse-tête"

Les crayons sont taillés, les cahiers recouverts et les estomacs peut-être un peu noués dimanche soir. Pas de doute, ce lundi, c'est la rentrée pour les centaines de milliers d'élèves de l'enseignement primaire à Bruxelles et en Wallonie. Une chose est sûre, le weekend a été chargé, en particulier pour les familles nombreuses. Nos journalistes Julien Crète, Aurélie Henneton, Xavier Preyat et Aline Lejeune ont suivi une famille où on prépare la rentrée des 4 enfants en même temps.

A quelques heures de la rentrée, une famille de quatre enfants procédait aux derniers préparatifs. Ces élèves feront leur entrée en secondaire et pour les fardes à chacun sa couleur. "Cela prend du temps, car ils sont quatre à choisir. Pour les cartables, c’est un casse-tête car on ne les trouve pas tous dans les mêmes magasins", raconte la maman, Stéphanie Brancart.

Dans cette famille, la rentrée scolaire rime aussi avec la mise en place d’un planning bien serré. Elle prépare tout: les heures d’arrivée à l’école, les cours de gym pour les lessives, etc… Les vacances sont définitivement finies. "Maintenant, il va falloir tout minuter. C’est fini de se la couler douce", ajoute la maman.

Et comme si cela ne suffisait pas, les quatre enfants pratiquent le football en club sous le regard de leur père. Au final, quatre jours par semaine, il faudra gérer les entraînements. Un élément supplémentaire dans cette famille nombreuse. "Il faut courir et se lever le matin pour aller travailler. Puis, une fois le boulot terminé, on doit aller se préparer pour les entraînements. Ce n’est pas évident", affirme Geoffray De Greef, le papa des quatre enfants.

Le marathon version 2018-2019 a repris ce lundi matin. Des centaines de milliers de participants y étaient inscrits.

Vos commentaires