En ce moment
 

Pourquoi recevez-vous sans cesse des emails vous prévenant d'un changement des conditions d'utilisation?

Après des années de travail, l'Europe a finalement sorti un règlement qui impose de nouvelles règles à toutes les entreprises qui possèdent des données personnelles concernant un citoyen européen. Inutile de préciser qu'elles sont très nombreuses. Elles ont du adapter leurs conditions générales d'utilisation et vous le font savoir.

C'est demain, vendredi 25 mai, que le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) entre en vigueur. Avec ces nouvelles règles, nous serons censés être mieux informés sur l'utilisation de nos données. Les entreprises sont soumises à un nouvel arsenal réglementaire.

Depuis plusieurs semaines, vous recevez certainement des mails, des notifications. Toutes les entreprises qui détiennent des données personnes (email, nom, adresse, habitude de consommation, etc) vous informent des changements qui vous attendent.

"Il y avait une rupture de confiance entre l'utilisateur et celui qui utilisait les données. Maintenant, l'utilisateur a un vrai droit à l'information: il a le droit de savoir, de poser des questions, pour savoir ce qui est fait avec ses données, quelles données sont utilisées et à quelles fins", a expliqué le spécialiste de la protection des données à RTL Belgium.


Résumons: qu'est-ce qui change ?

Pour faire simple: les citoyens sauront qui traite leurs données et dans quel but, pourront s'opposer à leur traitement pour de la prospection commerciale notamment, pourront supprimer leurs données personnelles présentes sur les serveurs d'une entreprise ("droit à l'oubli") et devront être prévenus en cas d'accès non autorisé à leurs données, comme dans le cas du piratage massif subi par la société Uber en 2016, longtemps tenu secret.

L'accord explicite nécessaire pour toute utilisation de données est particulièrement renforcé pour les enfants, dont le consentement devra être donné par les parents jusqu'à un âge de 13 à 16 ans (les Etats membres disposent d'une marge).

Des sanctions sont prévues par ce RGPD pour les entreprises qui ne respectent pas les règles, ainsi que des procédures simples pour alerter les autorités compétentes.

Devenir plus responsable

C'est un droit fondamental qu'on doit s'approprier, car la protection des données, ce n'est pas seulement la responsabilité des entreprises: les citoyens doivent être des acteurs majeurs et conscients de ce qu'ils fournissent gratuitement et qui a de la valeur.

"Il faut tenir compte de ces aspects-là. Quand on télécharge une application, qu'on prend un nouvel abonnement à un nouveau service, on doit regarder les conditions d'utilisation, se poser des questions de base. Si on a un doute, on pose des questions ou on refuse simplement d'utiliser ce service".

Tous ces emails, c'est peut-être aussi l'opportunité de faire le tri et de se désinscrire des services, applications ou sites où vous avez laissé des données personnelles traîner sans le savoir, sans le vouloir...

Vos commentaires