En ce moment
 

Pourquoi une femme aux cheveux courts paie-t-elle plus cher qu'un homme chez le coiffeur?

Pourquoi une femme aux cheveux courts paie-t-elle systématiquement plus cher qu'un homme chez le coiffeur ? C'est la question que s'est posé une cliente en Flandre. Elle a déposé plainte devant l'institut pour l'égalité des hommes et des femmes et n'est pas la seule. Julien Modave et David Muller se sont rendus dans un salon de coiffure pour le RTL INFO 13H.

Dans les salons de coiffure, les prix affichent la différence entre les hommes et les femmes, et c’est souvent du simple ou double. Mais, comme cette jeune fille, certaines s’interrogent. Elles ont les cheveux courts, et ne restent pas plus de 20 minutes chez le coiffeur. Elle devrait payer, le prix que paye un homme. "Je paye le prix normal d’une coupe dame alors qu’il y a beaucoup moins de travail que sur des cheveux longs, donc je ne trouve pas ça normal".

 A coupe équivalente, trouvez-vous normal qu'une femme paie plus chez le coiffeur qu'un homme ?


"Chez madame, on va faire un brushing"

Ce tarif au genre, est-ce une marque de sexisme ? Certainement, pas se défend ce coiffeur. D'ailleurs le tarif de base est le même, mais selon lui, une femme prend toujours l’option brushing, ou fait demande une coloration. Dans tous les cas, même avec ces cheveux courts, elle payera plus cher. "Sa coupe, elle va la payer le prix d’une coupe dame, pourquoi, parce que chez madame, on va faire un brushing. Donc on va passer 40-45 minutes sur la coupe et le brushing de madame, et en plus elle parle beaucoup, donc on va certainement passer 45 minutes", plaisante Joël Duchêne, coiffeur.


Plusieurs plaintes, beaucoup de tarifs différents

Dans les tarifs, on trouve un peu de tout. D'ailleurs le centre pour l’égalité homme-femme a reçu plusieurs plaintes et a un peu de mal à démêler tout ça, et à prendre positon dans le débat. Une piste de réflexion, serait de faire un prix, lié au temps passé au salon. "Par exemple ici, on fait un travail des mèches, madame a une tête avec énormément de cheveux, ça fait une heure et quart qu’on est sur la cliente, et il y a des clientes pour qui en trente minutes, on a emballé toute la tête, donc pourquoi cette dame payerait le même prix ?", ajoute Joël Duchêne, coiffure Victor.

Dans le prix on paye aussi le savoir-faire, la qualité de l’accueil. C’est un service. Mais la vieille règle marketing qui dit qu’une femme sera toujours prête à dépenser plus que les hommes quand il s'agit de se refaire une beauté n’est peut-être plus d’actualité.

Vos commentaires