En ce moment
 
 

Quand les églises belges vont-elles rouvrir ? Les Évêques de Belgique donnent une indication à ce sujet

Quand les églises belges vont-elles rouvrir ? Les Évêques de Belgique donnent une indication à ce sujet
RTL INFO répond à vos questions

Le coronavirus en Belgique touche aussi les églises et autres lieux de cultes. Les fidèles aimeraient beaucoup pouvoir profiter à nouveau de célébrations religieuses, mais les instances officielles, elles, préfèrent rester prudentes.

L'ouverture des églises et lieux de culte fait beaucoup parler. Nombreux sont les fidèles qui demandent à pouvoir à nouveau profiter de célébrations religieuses, qui sont aujourd'hui fermées au public. Le Conseil National de Sécurité a avancé l'hypothèse d'autoriser un plus grand nombre de personnes à assister à des funérailles, mais aucune autre information n'a été communiquée.

> CORONAVIRUS en Belgique: les dernières infos 

Pour Tommy Scholtes, porte-parole des Évêques de Belgique, il est aujourd'hui possible d'envisager une réouverture des églises. Mais cela ne se fera pas dans la précipitation. "Nous sommes demandeurs, nous aimerions reprendre nos célébrations rapidement", explique-t-il. "Mais nous sommes dans un scénario de mélange intergénérationnel. Il s'agit du pire scénario possible, parce que cela concerne toute la société et exige le respect de règles strictes", tempère-t-il ensuite. "C'est possible de mettre cela en place, mais cela demandera du temps".

Des conditions strictes

Pour pouvoir rouvrir les églises, Tommy Scholtes estime nécessaire de suivre le déroulement de la reprise des cours. "Eux aussi mélangent les générations. Si la rentrée scolaire du 18 mai est positive et se passe bien, nous pensons que nous pourrons faire partie du train suivant", détaille le porte-parole des Évêques de Belgique.

S'il est difficile d'avancer une date précise, il est cependant possible de donner quelques indications. "Nous devons accepter que le mélange de générations rend ces ouvertures compliquées", précise tout de suite Tommy Scholtes. "Nous ne pouvons pas prendre de risques inutiles, nous voulons éviter d'être un pôle à risque. Selon moi, nous pourrions, selon l'évolution de la situation, envisager une réouverture entre le 18 mai et le 8 juin"

Tout ceci reste évidemment très hypothétique. Le centre de crise indique d'ailleurs que la décision reviendra aux régions, qui auront sans doute accès à des recommandations. Tommy Scholtes, lui, confirme que des discussions concernant les églises auront lieu dans les prochaines semaines. 

> CORONAVIRUS en Belgique: toutes les infos

> CORONAVIRUS: la carte mondiale de la propagation

 

Vos commentaires