En ce moment
 
 

Les Belges plantent de plus en plus d'arbres fruitiers dans leurs jardins: quand et comment planter?

Les Belges plantent de plus en plus d'arbres fruitiers dans leurs jardins: quand et comment planter?
© PIXABAY

Le Belge plante de plus en plus d’arbres fruitiers dans son jardin. Les institutions publiques participent à cet essor dans un but de conservation du patrimoine. La tendance : le retour des anciennes variétés fruitières.

Aujourd’hui, la production d’arbres fruitiers en Belgique représente 50% du chiffre d’affaires des pépiniéristes. La production wallonne est d’environ 50.000 arbres par an, soit environ 30% du marché, en hausse constante ces dernières années.

De plus en plus de Belges plantent des arbres fruitiers dans leurs jardins. C'est le cas de Sarah : "C'est bien de pouvoir avoir des fruits chez soi, connaître leur provenance, pouvoir les transformer, faire des confitures avec les enfants."

La tendance est le retour aux anciennes variétés fruitières qui ont l’avantage de mieux résister aux maladies et qui peuvent être cultivées sans traitement dans les jardins. 

Frédéric Drouvenne est pépiniériste. Il vend plus de 11.000 arbres fruitiers par an, surtout des pommiers et des poiriers : "On a un patrimoine wallon phénoménal au niveau des arbres fruitiers, en terme de variétés. Par exemple, la poire vient de la province de Liège et on en trouve dans le monde entier. Actuellement, on remet ça à l'honneur et je trouve ça formidable."

Planter, oui, mais pas n'importe comment

Ce n'est pas encore la saison pour planter des arbres fruitiers. Il faudra attendre la deuxième moitié du mois de novembre. Mais déjà, les conseils sont bons à prendre. "On plante de novembre jusque mi-mars, il faut vraiment attendre la chute des feuilles", explique Frédéric Drouvenne. "Il faut bien se renseigner et acheter des produits locaux. Dans les petits jardins, on va mettre principalement des tiges basses, avec une distance pour les pommes et poires de 3 à 4 m, et un peu plus pour les cerises et prunes, plus vigoureuses."

Pour "repiquer" un arbre, il faut attendre qu'il ait perdu ses feuilles. La période idéale pour le faire : la Sainte Catherine, le 25 novembre, puisque selon le diction : "À la Sainte Catherine, tout bois prend racine".

Vos commentaires