En ce moment
 

RÉVOLUTION dans les amendes routières: voici tout ce qui change dès aujourd'hui

RÉVOLUTION dans les amendes routières: voici tout ce qui change dès aujourd'hui

Les ministres de l'Intérieur Jan Jambon et de la Justice Koen Geens étaient ce mercredi à Gand où ils ont présenté la nouveauté en matière d'amendes routière. Plus qu'un seul courrier envoyé 6 jours seulement après l'infraction, un site internet pour payer, 270 policiers de plus sur le terrain, les parquets désengorgés et les récidivistes repérés grâce à la mise en commun des informations pour tout le pays.

Jusqu'à aujourd'hui, en cas d'amende, vous receviez d'abord le procès-verbal puis une invitation à payer. Désormais, un seul courrier vous sera envoyé. "On épargne de la sorte 420 arbres je crois, en même temps, on va pouvoir abroger les quotas qui existaient dans certains parquets parce qu'ils ne pouvaient pas fonctionner d'une façon raisonnable en devant faire tout cela par papier", a expliqué Koen Geens au micro de Corentin Simon et Nathan Gerlache dans le RTLinfo 13h.

Les gens vont apprendre que c'est beaucoup plus facile que de le faire sur papier

Ce courrier vous dirigera vers le site internet amendesroutieres.be, où vous pourrez payer votre amende ou la contester. Ce site existe déjà depuis juillet dernier et 70.000 personnes l'ont utilisé en 9 mois, soit 4% des contrevenants. Pour Jan Jambon, ce n'est que le début : "Je pense que c'est comme tax-on-web. La première année, peu de gens l'utilisaient. Aujourd'hui, presque tout le monde. Donc ici aussi, pour les paiements automatisés, les gens vont apprendre que c'est beaucoup plus facile que de le faire sur papier".

Avec ce courrier unique, tout est désormais automatisé, de la constatation de l'infraction jusqu'au paiement. Cela représente 270 policiers qui "ne vont plus faire des tâches administratives mais plutôt des tâches policières, donc par exemple pour la police routière, ils peuvent être sur la route et pas derrière leur bureau pour de l'administration", a ajouté Jan Jambon.


Plus de 4 millions d'euros investis

Cette informatisation a un autre avantage: tous les parquets du pays auront une vision globale sur le processus et auront accès à tout votre historique. Si vous êtes un récidiviste, vous n'échapperez plus à la justice. Pour ce faire, 4,6 millions d'euros ont notamment été investis dans la création d'une base de données accessible aux services judiciaires et de la police.

Enfin, tout ira plus vite: vous recevrez vos amendes 6 jours seulement après l'infraction.

Vos commentaires