En ce moment
 

Un geste pour la planète: Ioana bannit les emballages jetables, sa poubelle tient dans un unique sac en papier (vidéo)

Un geste pour la planète: Ioana bannit les emballages jetables, sa poubelle tient dans un unique sac en papier (vidéo)
Un geste pour la planète

A l’occasion de la conférence sur le climat qui se tient cette semaine à Katowize, en Pologne, RTLINFO vous propose de découvrir les petits gestes du quotidien qui permettent de limiter votre impact sur l’environnement. Quatrième geste pour la planète : emmener une boite à tartine et une gourde sur son lieu de travail, un moyen de limiter ses déchets et de faire des économies.

Au menu de Ioana, salade de carotte et pain de viande. Comme tous les jours, Ioana déguste un pic nique fait maison qu’elle amène au travail dans des contenants réutilisables. Depuis plusieurs années, elle bannit les emballages jetables. "C’est pour ma santé et pour celle de la planète", confie-t-elle.

Début octobre, Ioana a décidé d’aller plus loin et de tout faire pour réduire ses déchets ménagers. En changeant quelques habitudes et en évitant d’acheter des produits emballés, sa poubelle a fondu. Elle tient dans un unique sac en papier. "On peut faire beaucoup de choses. C’est très simple et ça coûte moins cher", affirme-t-elle.


 

En Wallonie, 2 millions de tonnes de déchets sont produits chaque année. Cela correspond à 500 kilos par habitant, par an.

"Ce qui est important c’est de voir que ce chiffre n’a pas bougé sur les 20 dernières années. Il a évolué mais on est toujours à la même quantité de déchets. Ce qui est important maintenant c’est de réduire cette quantité . On collecte pour recyclage 70% des déchets. Et il n’y en a plus que 30% qui sont incinérés", explique Renaud De Bruyn, expert à l’asbl éco conso.

La production ainsi que le transport de ces déchets ont un coût environnemental. Parfois, les gestes les plus simples ont déjà un impact. Utiliser une gourde pour boire de l’eau du robinet au lieu d’acheter chaque jour un litre d’eau en bouteille permet d’économiser plus de 70 euros et 15 kilos de déchets chaque année.


 

Vos commentaires