En ce moment
 
 

Vaccination: voici les réponses à vos questions

Vaccination: voici les réponses à vos questions
©Belga
 
 

Vous êtes nombreux à nous poser vos questions via le bouton orange Alertez-nous sur la campagne de vaccination. Au fil des jours, nous interrogeons des spécialistes à ce sujet. Retrouvez ci-dessous les explications de Lara Klotar, porte-parole pour l’agence wallonne pour une vie de qualité, et d'Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus.

Est-il possible de choisir son vaccin et de changer de centre?

"Actuellement il n’y a qu’une proposition de centre sur les convocations. Mais à partir de lundi, on pourra téléphoner au numéro sur la convocation pour changer de centre", explique la porte-parole Lara Klotar. Et à partir de cette semaine, "les convocations comporteront plusieurs propositions de centre" afin de faciliter la prise de rendez-vous et d'avoir le choix.

Interrogé par nos soins, Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, précise la réponse à cette question. "Les centres ont un vaccin bien précis. Lorsque vous avez votre prise de rendez-vous, avec le jour, l'heure, et même la minute, vous avez le nom du vaccin qui apparaît à ce moment-là", indique-t-il

Dernière chose: il n'est pas possible de changer de vaccin.

Vaccination: est-il possible de choisir son vaccin? Et de changer de centre?

Des cas de thromboses ont-ils été détectés avec les vaccins Pfizer et Moderna?

Autre question de Christine: a-t-on recensé des cas de thromboses avec les autres vaccins Pfizer ou Moderna? "Oui. C'est important de le dire, on a des thromboses aussi avec les autres vaccins. Ceci est en train d'être recensé par l'EMA, donc l'Agence européenne des médicaments, de manière à pouvoir les publier en comparaison. Et montrer, c'est ce qu'on a pour l'instant comme premières données, qu'on est dans le même ordre de grandeur de ce qui se passe dans la population en général", répond Yves Van Laethem.

Pourra-t-on déterminer s'il y a un lien entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thrombose?

Chez nous, deux cas de thromboses ont été signalés après un vaccin AstraZeneca. Des examens sont en cours et vous êtes nombreux demander s'il sera finalement possible d'établir, ou à contrario d'exclure, un lien entre les deux.

"Le but des examens, c'est de trouver s'il y a une cause connue parmi les multiples causes connues. On va arriver comme ça jusqu'au bout des choses. Soit on en trouve une, soit on n'en trouve pas. Si on n'en trouve pas, on se trouvera effectivement devant l'inconnue. Et dans l'inconnu, il y aura la potentialité que le vaccin ait joué un rôle", indique Yves Van Laethem.

Des pays suspendent le vaccin AstraZeneca mais pas la Belgique: pourquoi?

Plusieurs pays ou régions ont décidé de suspendre en tout ou en partie la vaccination avec le vaccin AstraZeneca par précaution. C'est notamment le cas du Piémont en Italie. Ce n'est pas le cas de la Belgique et de nombreux citoyens se demandent pourquoi.

"La gestion du principe de précaution a été simplement différente. Nous avons estimé ici en Belgique que sur base des données qu'on avait, que rien ne faisait penser que ce vaccin pose un problème aigu et que ce vaccin devait être suspendu pendant un certain temps. On a donc estimé qu'on pouvait continuer. D'autres pays ont préféré attendre des résultats complémentaires", explique Yves Van Laethem.

Ces pays ou régions sont-ils trop prudents? "Je pense que sur les données dont on dispose pour l'instant ils sont trop prudents effectivement", répond le porte-parole interfédéral de lutte contre le coronavirus. 

Pourra-t-on se faire vacciner plus tard si on refuse maintenant?

"Ce n’est pas maintenant ou jamais, précise Lara Klotar." S’il s’agit d’un problème d’horaire, il ne faut pas cocher la case "je refuse la vaccination". "Parce que là effectivement, vous ne serez pas reconvoqué. Par contre, si dans les trois semaines proposées, ça ne va pas, on décline et on sera reconvoqué plus tard."

Vaccination: pourra-t-on se faire vacciner plus tard si on refuse maintenant?

Pourquoi je ne peux pas me faire vacciner par mon médecin général en qui j'ai confiance?

"A ce stade, c'est simplement une question de logistique et de conservation du vaccin qui comme vous le savez doit être gardé à des températures extrêmement froide", répond Lara Klotar.

Vaccination: pourquoi je ne peux pas me faire vacciner par mon médecin général en qui j'ai confiance?

Le QR Code sur ma convocation ne fonctionne pas, que faire?

"Je vais encore vous renvoyer vers le call-center, mais c’est vraiment la panacée. Ces gens sont là pour ça, pour aider à prendre rendez-vous et pour régler ce genre de problème. Un moment, le QR Code fonctionnera puisque vous aurez une confirmation et c’est cette confirmation qui vous permettra de vous faire vacciner", indique Lara Klotar.

Vaccination: le QR Code sur ma convocation ne fonctionne pas, que faire?

Comment se rendre au centre de vaccination si on habite loin?

Monsieur et Madame Degroot nous ont contacté via le bouton orange Alertez-nous. Ils ont plus de 70 ans et habitent en province de Namur. "On doit se faire vacciner à Charleroi, on a pas de voiture et on va mettre une demi-journée pour y aller et une demi-journée pour revenir," écrivent-ils. Y a-t-il des moyens de transports, des systèmes de navette qui sont mis en place pour ce genre de cas? 

"Dans cette situation-là, ils peuvent encore attendre lundi pour changer le centre de vaccination, explique Lara Klotar. Sinon, il y a les transports en commun. Beaucoup de communes organisent ce transport. Des communes organisent via le taxi social. Pour les personnes qui sont vraiment dans le besoin, à terme, d’ici quelques semaines, il sera peut-être même possible de se faire vacciner à domicile."

Vaccination: comment se rendre au centre de vaccination si on habite loin?

Il y a 80 jours d'intervalle entre mes deux injections, est-ce normal?

"Si c'est pfizer, initialement c'était 21 jours. Maintenant l'intervalle est à 35 jours donc manifestement elle parle de Pfizer", détaille la porte-parole Lara Klotar. "Astrazeneca c'est 12 semaines soit environ 80 jours. Et on a choisi de respecter ce délai car il renforce l'efficacité du vaccin", conclut-elle. Pas de panique donc, pensez à bien vérifier de quel vaccin il s'agit pour être sûr de l'intervalle entre les deux doses.

Vaccination: il y a 80 jours d'intervalle entre mes deux injections, est-ce normal?

Vous avez d'autres questions? Ces deux sites peuvent apporter les réponses:

Questions générales

Questions pratiques




 

Vos commentaires