En ce moment
 
 

Vacciner contre le Covid-19 pour atteindre l'immunité collective: comment ça marche?

Vacciner contre le Covid-19 pour atteindre l'immunité collective: comment ça marche?
©RTL INFO
 
CORONAVIRUS
 

L'objectif de la vaccination contre le coronavirus est d'aboutir à ce qu'on appelle l'immunité collective. En Belgique, on table sur une couverture vaccinale de 70% pour y parvenir. Mais comment fonctionne l'immunité collective?

Se vacciner permet de se protéger d'un virus, mais se vacciner, c'est aussi protéger les autres.

Sur un premier schéma (voir ci-dessous), il n'y a pas de vacciné. Il y a donc beaucoup de transmission du virus. Sur le deuxième schéma, il y a 30% de personnes vaccinées et moins de transmission du virus. Sur le 3e schéma, 70% de la population est vaccinée. Les transmissions sont donc rares et on parle d'immunité collective.

ATTENTION, ces explications évoquent le fonctionnement des vaccins en général, excepté celui contre le coronavirus. Pourquoi ? Car le vaccin contre le Covid 19 protège contre le coronavirus, en revanche on ignore encore s’il stoppe ou pas la transmission. Ce sont deux choses distinctes.


 
On parle d'immunité collective alors que toute la population n'est pas vaccinée. Comment ça se fait? "Car la probabilité que les personnes à risques rencontrent quelqu'un qui peut leur transmettre la maladie est extrêmement faible. Elle est presque nulle parce que les personnes qui sont vaccinées, non seulement se protègent elles-mêmes, mais elles ne sont plus capables de transmettre le virus aux autres", déclare l'immuniologiste Muriel Moser. 

Dans ce cas de figure, le virus circule beaucoup moins, mais il n'est pas éradiqué pour autant. Faire disparaître un pathogène est l'objectif ultime de l'immunité collective. C'est arrivé une seule fois dans l'histoire. Le 8 mai 1980, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) annonce que le virus de la variole a été vaincu, 20 ans après le début d'une vaste campagne de vaccination.

La variole a fait plus de 300 millions de morts au début du 20e siècle. "La victoire de l'humanité sur la variole rappelle ce qui est possible lorsque les nations s'unissent pour lutter contre une menace commune pour la santé", a souligné Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'OMS.

Au plus un virus est contagieux, au plus le taux de vaccination doit être important dans la population (entre 60 et 70% pour la Covid-19, 95% pour la rougeole) pour empêcher ces microbes de se propager trop vite et trop largement.


 

 




 

Vos commentaires