En ce moment
 
 

Coronavirus en Wallonie et à Bruxelles: couvre-feu, maisons de repos, enseignement... voici les nouvelles mesures

  • Coronavirus: les gouvernements wallon et francophone annoncent de nouvelles mesures

  • Pierre-Yves Jeholet annonce de nouvelles mesures pour la Fédération Wallonie-Bruxelles

 
 
CORONAVIRUS
 

Auditoires fermés, compétitions et entraînements sportifs suspendus, couvre-feu de 22h00 à 6h00 du matin sur l'ensemble du territoire... Les gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont durci les mesures annoncées au niveau fédéral ce vendredi matin par le Premier ministre. Les gouvernements annoncent que ces mesures supplémentaires visent à contrer l'épidémie de coronavirus qui touche particulièrement le sud du pays. Ce nouveau tour de vis sera d'application jusqu'au 19 novembre.

Une réunion entre les gouvernements de Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles s'est tenue ce vendredi après-midi. Après les mesures annoncées par le gouvernement fédéral ce vendredi matin, la Région wallonne et la Fédération souhaitaient appliquer davantage de mesures sur leur territoire. Vous retrouvez ci-dessous l'ensemble des mesures annoncées ce vendredi à 18h30 par les ministres-présidents Elio Di Rupo et Pierre-Yves Jeholet lors d'une conférence de presse. La plupart des mesures entrent en application à partir de ce samedi soir, "le temps que les gouverneurs des provinces puissent prendre les arrêtés avec les motivations ad hoc", a précisé Elio Di Rupo.

Le ministre-président de la Région bruxelloise, Rudi Vervoort, doit rencontrer les bourgmestres de la capitale ce samedi midi pour examiner la possibilité d'appliquer là aussi les mêmes mesures que celles décidées en Wallonie.

Voici ce qui a été décidé pour la Wallonie:

  • Couvre-feu imposé en Wallonie dès 22H jusque 6H du matin jusqu'au 19 novembre. Il ne s'applique pas dans le cas de déplacements essentiels ne pouvant être reportés (soins médicaux, soins aux personnages âgées, mineures ou en situation de handicap) ou des déplacements professionnels du type domicile-lieu de travail.
  • Fréquentation des commerces: les gouvernements invitent les provinces à limiter à deux le nombre de personnes qui peuvent faire leurs courses conjointement (sans prendre en compte les moins de 12 ans). Cette mesure s'ajoute à la limitation du nombre de personnes par m² décidée par le gouvernement fédéral.
  • Télétravail: le gouvernement de Wallonie demande aux patrons et syndicats de faire en sorte que le télétravail soit appliqué strictement jusqu'au 19 novembre. Pour les métiers où cela est impossible, les employeurs et syndicats doivent faire en sorte que les règles de distanciation sociale (port du masque et autres mesures) soient effectives et contrôlées. Le ministre fédéral de l'Emploi a assuré que des contrôles seraient menés sur les lieux de travail.
  • Hôpitaux, maisons de repos et de soins, institutions relevant de la Région wallonne: pour renforcer les équipes au front, le gouvernement lance un appel aux infirmiers à domicile, aux étudiants des écoles d'infirmerie ou d'aide soignant et aux étudiants en médecine. Il lance aussi un appel aux éducateurs pour venir en aide aux maisons de repos, de repos et de soins, ainsi que les centres d'hébergement de personnes handicapées. Toutes les personnes sollicitées par le gouvernement peuvent s'engager sur le site internet solidaire.aviq.be
  • Visites dans les maisons de repos et de soins: limitées à un maximum de 1 visiteur par résident. Ce sera toujours le même durant 15 jours. Après ce cycle de 15 jours, soit le visiteur recommence un nouveau cycle de visites de 15 jours, soit un nouveau visiteur entame ce nouveau cycle de visites de 15 jours. Les visites doivent être exclusivement organisées dans un espace spécialement dédié. Les visites en chambre ne sont pas autorisées, sauf pour les situations exceptionnelles de fin de vie ou en présence d'un syndrome de glissement. Lors des visites, le port du masque chirurgical est obligatoire pour les visiteurs et les résidents. Une hygiène des mains au début et après la visite doit être respectée. La distanciation physique de 1,5 mètre doit aussi être respectée. Les locaux doivent être aérés.

Voici ce qui a été décidé pour la Fédération Wallonie-Bruxelles: (celles-ci sont d'application en Wallonie et sur le territoire bruxellois)

  • Enseignement supérieur (dès lundi 26 octobre): les cours en présentiel sont suspendus jusqu'au 19 novembre. Les élèves de BAC 1 sont également concernés. Seuls les travaux pratiques, les laboratoires, les stages et certains cours artistiques sont encore autorisés.
  • Sport: toutes les compétitions et tous les entraînements amateurs étaient déjà suspendus jusqu'au 19 novembre pour les personnes de plus de 18 ans. Cet âge est ramené à 12 ans. Les compétitions sportives et les entraînements peuvent donc avoir lieu jusqu'à 12 ans, mais pas au-delà. Les sports pour adultes dans des endroits confinés et fermés sont suspendus jusqu'au 19 novembre. Les compétitions sportives professionnelles pourront se poursuivre en extérieur et en intérieur, mais à huis clos. Les vestiaires et buvettes des clubs sportifs resteront fermés. Les piscines seront fermées. Les stages sportifs sont autorisés dans le respect des dispositions précitées.
  • Salles de sport: le cabinet de la ministre des Sports nous l'a confirmé ce vendredi soir, les salles de sport et de fitness doivent fermer. Les piscines également.
  • Secteur de la jeunesse: pour les jeunes à partir de 12 ans, les activités sont autorisées uniquement en extérieur en groupe de 50 maximum et dans le respect des distanciations sociales. Pour les jeunes, le port du masque est obligatoire. Pour les jeunes de moins de 12 ans, il est conseillé autant que possible d’organiser les activités en extérieur, en groupe de 50 maximum, dans le respect des distanciations sociales. Les activités avec nuitées sont interdites pendant la période scolaire. Durant les vacances de la Toussaint, les activités avec nuitées seront autorisées pour les jeunes de moins de 12 ans. Pour les jeunes de plus de 12 ans, elles sont interdites. Le port du masque est obligatoire en tout temps pour les encadrants.

Toutes ces mesures complémentaires au socle fédéral visent à contribuer à casser la chaîne de propagation du virus

Avant de clôturer la conférence de presse, le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, a fait une déclaration:

"Toutes ces mesures complémentaires au socle fédéral visent à contribuer à casser la chaîne de propagation du virus, qui est aujourd'hui l'objectif que nous devons tous poursuivre. On invite tous nos concitoyens de faire preuve, et on les invite avec insistance, de faire preuve de solidarité. Faites le maximum pour garder une distance d'un mètre et demi. Portez un masque dans tous les endroits fermés et partez où on croise des gens. Lavez-vous les mains très fréquemment durant la journée. Soyez prudents et vigilants. Le virus circule partout, personne n'est à l'abri. Prenez soin de vous, prenez soin de celles et ceux que vous aimez. Prenez soin des autres".

COVID 19 Belgique : où en est l'épidémie ce vendredi 23 octobre? 

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: LES NOUVELLES MESURES

 




 

Vos commentaires