En ce moment
 
 

Vers une 3e dose de vaccin contre le Covid-19 dès décembre? "Un rappel pour renforcer l'immunité", estime le chef du groupe de travail sur la vaccination

 
CORONAVIRUS
 

D'ici le mois de décembre prochain, les citoyens belges devraient recevoir une troisième dose de vaccin contre le coronavirus. Les experts de la Task Force Vaccination préparent les détails de ce rappel censé renforcer l'immunité. Il pourrait être injecté par les médecins généralistes et pas destiné à tout le monde. Explications.

Une troisième dose destinée à booster l'immunité de la première série de vaccins contre le coronavirus. C'est l'hypothèse évoquée ce matin par Dirk Ramaekers, président de la Task Force Vaccination. "On estime qu'on doit débuter cette troisième dose d'ici la fin de cette année. Et certainement en 2022, nous offrirons une troisième dose à tout le monde", a-t-il commenté au micro de RTL Info.

"Cette injection supplémentaire est un rappel pour renforcer l'immunité de la première série de vaccins", continue le professeur Ramaekers qui travaille actuellement sur les détails pratiques de cette troisième injection. Mais il n'a pas encore été décidé si tout le monde la recevra. "Des études sont toujours en cours à ce sujet. Peut-être que ce sera seulement pour les groupes à haut risque, mais nous tenons toujours compte du fait que ce sera pour tout le monde." 

Un vaccin efficace sur une durée de 6 à 12 mois: vers la création d'un vaccin régulier? 

Cette troisième dose pourrait être confiée aux médecins généralistes, aux infirmières à domicile ou encore aux pharmaciens. Les 150 centres de vaccination du pays seraient donc amenés à disparaître: il n'en resterait qu'un ou deux par province.

Le vaccin tel qu'on le connaît aujourd'hui n'est efficace que sur une durée de 6 à 12 mois. Ce n'est donc pas la première fois que la troisième dose est envisagée. Le patron de la firme Pfizer l'avait lui-même annoncé le 16 avril dernier. Mais plus qu'une troisième injection, les professionnels de la santé évoquent la création d'un vaccin adapté et régulier comme celui de la grippe. 

Sophie Lucas, immunologiste à l'Université catholique de Louvain, explique: "On pense de plus en plus qu'on s'oriente vers un virus qui a une forme de saisonnalité avec une émergence régulière de variants. Il faudra peut être même adapter les vaccins, comme pour la grippe, qu'on administrerait à des intervalles réguliers dans les mois ou années à venir. On s'oriente de plus en plus vers ça."

Les responsables chargés de la stratégie de vaccination doivent encore obtenir des données cliniques pour justifier ce qu'ils appellent "la phase 3 de la vaccination". Mais ils affirment déjà leur volonté d'inclure le vaccin contre le covid dans notre système de santé.  

Nouvelles données de conservation du vaccin pfizer: il peut rester dans un frigo pendant 1 mois et non pas 5 jours

Pfizer a mis à jour ses données de conservation concernant le vaccin: selon ses données, le vaccin peut rester dans un frigo normal durant un mois et non pendant 5 jours. Cette nouvelle information vient confirmer le fait que les médecins généralistes pourraient injecter le vaccin dans les mois à venir. La prolongation de cette période de conservation entre 2 et 8 degré doit encore être approuvée par l'Agence européenne des médicaments (AEM). 

 




 

Vos commentaires