En ce moment
 
 

Vos carottes et vos pommes de terre sont bio mais elles ne viennent pas du coin: les supermarchés préfèrent acheter plus loin et moins cher

 
 

Les producteurs wallons de pommes de terre biologique font face à un problème majeur d'écoulement de leurs stocks. L’avertissement est lancé par Biowallonie et le Collège des Producteurs.

Le principal emballeur belge, Aardappelhoeve à Tilt, qui fournit les grandes surfaces, refuse aux producteurs bio wallons plus de 1.300 tonnes de pommes de terre, alors que de nouvelles récoltes vont arriver d'Egypte, d'Israël ou de Chypre. Ceci renforce le risque de gaspillage alimentaire et les pertes pour les producteurs.

On espérait que la grande surface joue le jeu du local.

Les supermarchés sont souvent liés par contrat avec leurs fournisseurs. Habituellement, il n’y a plus de stock belge disponible en avril. C’est la raison pour laquelle les distributeurs cherchent d’autres sources de pommes de terres bio. Ces contrats sont généralement conclus depuis des mois.
Il s’agit selon Comeos, d’un problème lié à la crise covid: l’horeca est fermé depuis des mois et il y a eu moins de demande

Bernard Debouche, producteur bio wallon est déçu. Il dénonce les pratiques de la grande distribution, qui ne lui permettent pas d’écouler sa marchandise. "En faisant de la production bio, on espérait que la grande surface joue le jeu du local et n'aille pas chercher des pommes de terre en Hollande et en France pour s'approvisionner. Il valait mieux qu'elle le fasse ici en Belgique. Ce n'est pas le cas car ils vont chercher en Hollande ou en France pour quelques centimes en moins", estime-t-il. 

On travaille aujourd'hui à perte.

La concurrence étrangère en matière de fruits et légumes bio est très forte. Les carottes néerlandaises concurrencent les carottes belges par exemple. "Pour la carotte, on a des importations de Hollande. Ce sont de gros lots qui ont envahi le marché et qui ont cassé les prix. On travaille aujourd'hui à perte car on doit stocker cette carotte durant toute la saison", explique Cédric du Mont de Chassart, producteur de carottes bio à Eghezée.

Les producteurs bio appellent les citoyens à choisir les pommes de terre d'origine locale en magasin.

Le Collège des Producteurs concrétise une action avec "La Bourse aux Dons" pour proposer une offre au secteur de l'aide alimentaire.

La Wallonie a pour ambition d'atteindre 30% de la surface agricole utile en agriculture biologique d'ici 2030. Ces dix dernières années, le nombre de producteurs en production biologique ou en conversion, a plus que doublé, passant de 779 à 1.816.




 

Vos commentaires