En ce moment
 
 

Vous voulez porter un short ou des tongs au boulot sous cette chaleur... mais en avez-vous le droit?

Lorsque l'on travaille et qu'il fait plus de 30 degrés, s'habiller devient parfois un véritable casse-tête. Peut-on mettre des tongs ou des shorts sur son lieu de travail quand il fait très chaud?

"Il n'y a pas de règle, mais moi, je suis journaliste. Je ne mettrai jamais un short au travail", explique un homme interrogé dans la rue par Claire Sadzot et Steve Damman. "Il ne faut pas venir avec quelque chose qui soit ostentatoire. Il faut être un minimum couvert. Il faut une tenue de bureau légère, convenable et dans laquelle on soit aussi à l'aise", pense une femme. Ne pas montrer son ventre, éviter les motifs bariolés... Les idées sont nombreuses, mais il est difficile de connaître les règles précises, car il n'en existe aucune officielle.

"Il n'y a aucune loi. Le port de la cravate ou pas le port de la cravate est une question d'usage au sein de l'entreprise. Je me souviens d'avoir été à Louvain et j'avais vu que tous les travailleurs qui sortaient sur le temps de midi étaient en bermuda et ils allaient pique-niquer au parc à vélo. Ce sont des choses que l'on n'observe pas à Bruxelles", explique Bruno-Henri Vincent, avocat spécialiste en droit du travail.

Dans chaque entreprise, c'est le comité pour la prévention et la protection au travail qui détermine ses propres limites. Certains travailleurs sont, par exemple, tenus de porter un uniforme. Mais en cas de forte chaleur, une dérogation est possible.

"Ce qu'il faut, c'est de ne pas chercher à commettre un tort à l'employeur et il ne faut pas que ca devienne grotesque, il faut que tout reste de bon goût. Il faut pouvoir proposer des solutions intelligentes. Il y en a des très belles. Par exemple en Toscane, vous verrez des solutions d'habillement très élégantes et très estivales", ajoute Bruno-Henri Vincent.

En cas d'impossibilité de trouver un arrangement, d'autres solutions existent comme des aménagements de pauses, la distribution de bouteilles d'eau et de couvre-chefs... Le droit des travailleurs définit des règles strictes.

Vos commentaires