En ce moment
 
 

En direct depuis une zone rouge, ce Belge avoue devant le ministre Philippe Goffin qu'il ne fera pas de quarantaine

 
CORONAVIRUS
 

La liste des pays où il est interdit de voyager n’en finit pas de s’allonger. Pour rappel, le SPF Affaires Etrangères, en collaboration avec le Comité d'évaluation fédéral (Celeval) a établi une liste basée sur des codes couleurs. Les voyages en zone verte sont autorisés sans condition, pour les zones oranges, un test et une quarantaine sont recommandés. Enfin, il est interdit de partir en zone rouge sauf pour raisons essentielles.

Il a également été décidé que toute personne revenant d'une zone rouge doit obligatoirement se faire tester et se mettre en quarantaine pendant 14 jours. Les vacanciers de zones rouges reçoivent toujours un SMS leur indiquant ces précautions à prendre. 

Depuis Lanzarote, un Belge a témoigné dans l'émission C'est pas tous les jours dimanche. En vacances sur l'île des Canaries, il confie ne pas vouloir se soustraire à un test et une quarantaine à son retour. Problème: il se trouve cependant dans une zone rouge. Ce témoin explique qu'il veut reprendre le travail dès son retour en Belgique, en dépit des règles en vigueur. 

Des règles pour limiter la circulation du virus

"Ce qui est un problème, c'est le comportement des gens et pas seulement l'endroit où l'on va. L'est des Canaries a un taux de pourcentage positif important donc si l'on revient sans rien faire, il y a un risque d'être porteur du virus", a répondu Yves Van Laethem.

"On se rend compte que c'est contraignant pour les personnes qui veulent partir en vacances, pour les agences de voyage. Ces règles sont fixées pour faire en sorte que chez nous, le virus ne se propage pas trop vite. J'entends Monsieur qui dit qu'il ne pratiquera pas la quarantaine, ce n'est pas correct", a répliqué Philippe Goffin, ministre des Affaires Étrangères.

Le ministre a rappelé l'importance d'une quarantaine pour protéger "sa famille, ses amis ou encore ses collègues". 

À l'heure actuelle, on ignore combien de temps seront en vigueur ces règles. "Personnellement, je suis très confiant dans l'efficacité des vaccins et je pense qu'on peut prévoir autre chose pour les grandes vacances. Mais je pense que jusqu'aux vacances de ski, on aura potentiellement ce genre de problème", a éclairé le docteur Yves Van Laethem. 

Pour rappel, si on fait un premier test au retour et que ce test est négatif, on peut faire un 2e test 9 jours plus tard. Si ce test est négatif, on peut sortir de quarantaine.

 




 

Vos commentaires