En ce moment
 
 

Gaia trouve "hallucinant" que des politiques ont voté contre des arguments scientifiques

Gaia trouve "hallucinant" que des politiques ont voté contre des arguments scientifiques
 
 

(Belga) L'association de défense des animaux Gaia a réagi outrée au rejet, vendredi, par le parlement bruxellois de la proposition d'ordonnance visant à interdire l'abattage sans étourdissement. "C'est hallucinant que des parlementaires ayant tous les arguments scientifiques à leur disposition nient que la terre est ronde", s'est ainsi offusquée Ann De Greef, la directrice de Gaia.

Le parlement bruxellois a rejeté vendredi la proposition d'ordonnance DéFI-Groen-Open Vld voulant imposer l'étourdissement avant l'abattage animal en Région bruxelloise. Trente-huit parlementaires ont voté contre cette proposition tandis que huit se sont abstenus. "Les hommes et les femmes politiques devraient se fonder sur la science. Or, ce n'est clairement pas le cas. À cause d'eux, des centaines de milliers d'animaux vont encore être abattus dans la pire douleur", dénonce Ann De Greef. La directrice de Gaia estime que les huit parlementaires qui se sont abstenus sont "tout aussi coupables" que ceux ayant voté contre. "Comment peut-on ne pas avoir d'opinion sur quelque chose d'aussi cruel", s'interroge-t-elle auprès de l'agence Belga. "Je me demande s'ils vont bien dormir la nuit..." Gaia rappelle que 95 à 96% des moutons abattus à l'abattoir d'Anderlecht sont tués sans étourdissement. "Mais notre lutte ne fait que commencer"', avertit-elle d'ores et déjà. "On est des pitbulls. On mord et on ne lâche rien", illustre-t-elle. En Flandre, l'interdiction d'abattage sans étourdissement est entrée en vigueur le 1er janvier 2019, tandis qu'elle est d'application depuis le 1er septembre 2019 en Wallonie. (Belga)


 

Vos commentaires