Un grand mâle de 120 kg aperçu sur nos côtes: voici la position de repos typique d’un phoque sain (photos)

Un grand mâle de 120 kg aperçu sur nos côtes: voici la position de repos typique d’un phoque sain (photos)

"Un phoque échoué sur la plage entre La Panne et Bray-Dunes suite a la tempête de mercredi", nous signalait une personne, image à l'appui, vendredi dernier via le bouton orange Alertez-nous. Nous avons transmis la photo au centre Sea Life de Blankenberge afin d'en savoir plus sur ce spécimen. Le mammifère marin, arrivé depuis plusieurs jours sur notre littoral était déjà connu des spécialistes. Ce ne serait pas la tempête mais bien l'occasion de s'accoupler qui l'a poussé jusqu'à nos côtes.

"Il s’agit d’un phoque gris (Halichoeres Grypus), mâle adulte, 120 à 140kg. Nous sommes allés observer ce phoque lorsqu’il se reposait sur la plage d’Ostende le 30 décembre 2017, nous avons alors pu constater que l’animal était fatigué mais sans plus. Une fois tiré de son sommeil profond, l’animal a grogné et a rejoint la mer", a commencé Manu Potin du Sea Life de Blankenberge.

"Le 1er janvier 2018, nous sommes de nouveau allés à sa rencontre sur la plage de Middelkerke où, de nouveau, le phoque était en train de se reposer et a fait montre d’un comportement agressif (grognements, coups de tête, tout à fait normal pour un phoque gris en bonne santé dérangé par des importuns)", a-t-il poursuivi.

"Il a ensuite était signalé le 5 janvier à De Panne, dans les dunes puis quelques heures plus tard (jusque tard dans la nuit) dans les dunes à Bray-Dunes. Ces deux localités très touristiques n’ont pas offert à ce phoque la possibilité de se reposer… Trop de gens pensant bien faire, se sont empressés de ‘pousser’ la bête vers des flaques et ont même essayé de la nourrir. Depuis plus de nouvelles", nous a rapporté Manu Potin.

"Selon toute vraisemblance, ce phoque plus tout jeune, venant des Pays-Bas, a longé la côte belge pour rejoindre les colonies de phoques gris installées dans le Dunkerquois et dans le Calaisis (côte française donc). Ces colonies sont en pleine période d’accouplement et ce grand mâle ne saurait manquer une telle occasion de transmettre ses gènes", a expliqué le membre du Sea Life.

"Sur la photo que vous avez envoyée, il est possible de voir la position de repos typique d’un phoque sain… Sur le flanc avec les nageoires postérieures dans l’air et la tête également au-dessus du sol. Je vous joins 2 autres photos de l’animal prises sur la plage de Middelkerke le 1 janvier 2018", nous a gentiment communiqué Manu Potin que nous remercions pour ces deux beaux clichés.


 
 

Vos commentaires