En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: cette maman de 4 enfants, propriétaire d'une sandwicherie, ne parvient plus à payer ses fournisseurs

Cette maman de 4 enfants, propriétaire d'une sandwicherie, ne parvient plus à payer ses fournisseurs:
© RTL INFO
 
CORONAVIRUS
 

Invitée sur le plateau de C'est pas tous les jours dimanche, Karine Lalieux, ministre des Pensions et de l'Intégration sociale (PS), a répondu à une maman qui témoignait anonymement des difficultés auxquelles elle faisait face.

Le Covid a un impact direct sur le portefeuille de chacun et pour certains Belges, déjà fragilisés, la situation est critique. Le gouvernement fédéral a annoncé ce vendredi une série de mesures en faveur des plus défavorisés. En plus des 7 millions d'euros accordés au bénéfice des organismes actifs dans l'aide alimentaire et des CPAS, 115 millions d’euros sont prévus pour le soutien des personnes qui ont une diminution de revenus. Karine Lalieux, ministre des Pensions et de l'Intégration sociale, en charge des Personnes handicapées et de la Lutte contre la pauvreté (PS), était l'invitée de C'est pas tous les jours dimanche. Elle a notamment répondu à une maman de 4 enfants qui a souhaité intervenir anonymement dans l'émission. Propriétaire d'une sandwicherie, elle a décidé de fermer car elle ne sait plus payer ses fournisseurs, mais elle n'ose pas faire appel au CPAS.

"Nous pouvons l'aider très concrètement"

Karine Lalieux l'a encouragée à le faire. "D'abord, que madame essaie d'avoir son droit passerelle parce que le gouvernement aide très concrètement tous les indépendants, a-t-elle d'abord déclaré. Mais je dis surtout à madame d'oser franchir la porte du CPAS. Nous avons décidé de libérer 115 millions d'euros pour soutenir les personnes qui ont une diminution de revenus, comme c'est le cas de madame. Madame a moins de revenus, des enfants à nourrir et nous pouvons l'aider très concrètement."

La ministre a aussi réagi à un autre témoin anonyme qui vit une situation difficile. L'entièreté de la séquence est à voir ci-dessous.

COVID 19 en Belgique: où en est l'épidémie ce dimanche 8 novembre ?

 




 

Vos commentaires