En ce moment
 

Des chasseurs fortunés sont-ils responsables de l’arrivée de la peste porcine africaine en Belgique ? "Je connais des personnes qui importent des petits sangliers"

peste porcine, Chasseurs

Une dizaine de sangliers a déjà péri de l’épidémie de peste porcine africaine en Gaume et en Ardenne. Et si tout cela était la faute de chasseurs fortunés qui se font livrer des sangliers peut-être contaminés venant de Pologne ou Tchéquie pour les tuer sans peine ? Les sangliers d’Europe de l’Est proviennent d’élevage. Ils sont donc habitués à l’homme et ne fuient même pas à la vue des fusils. La théorie trouve de plus en plus d’écho ces derniers jours, et qui a fait l'objet d'une rubrique dans l'émission "C'est pas tous les jours dimanche".

La maladie de la peste porcine africaine ne touchait que les forêts à l’est de l’Europe. Pourtant, elle est arrivée jusqu’à nous, et certains se demandent si certains chasseurs n’en seraient pas responsables.


Les chasseurs sont-ils la cause de l’arrivée de la peste porcine en Belgique ?, telle est la question qu’a posée Christophe Deborsu à Florenville, en plein cœur de la zone infestée. Réponses toutes en opposition dans la rubrique "Le vote dans la rue".

"C’est possible", déclare un Florenvillois. "On a déjà introduit le castor dans nos régions, alors pourquoi pas ?"

D’autres ont un avis tout à fait différent, comme cette riveraine. "Je n’y crois pas. Ici, les sangliers pullulent, alors pourquoi importer ?"

"Ça fait 40 ans, mon oncle avait déjà tiré un sanglier de 165 kilos. Ça m’étonnerait qu’il ait pris le temps de venir de Pologne", déclare un autre homme.


Une importation par des hommes fortunés ?

D’autres ont par contre un avis tout à fait différent sur la chose et sont certains que les chasseurs sont responsables. "Je connais des personnes, des messieurs fortunés qui importent des petits sangliers pour les mettre dans leur propriété", déclare un autre homme. Mais pour quelle raison ? "Pour pouvoir offrir quand c’est la période de la chasse, des bilans exceptionnels", répond-il. "Moi je me souviens, j’ai vu un camion de maïs entier qui venait faire des tour dans le bois, pour les nourrir. Et en général, ce sont des grosses fortunes, donc on essaie de ne pas parler de ça".


"Ce sont des chasses qui sont organisées par des gros bonnets"

Un avis que partage entièrement un autre Florenvillois. "C’est la vérité. Ce sont des chasses qui sont organisées ici par des gros bonnets, comme des vétérinaires, des notaires et compagnie". Mais pourquoi les amène-t-on ? "Ce sont des sangliers qui sont ont l’habitude de l’homme. On les met à un endroit et le lendemain on fait un massacre". Pour cet homme, tout est une question d’argent. "Il faut être sûr que comme ces gens-là ils payent, ils aient des sangliers à tuer. C’est comme pour les nourrissages, qui sont normalement interdits, mais ils existent encore. Ils sont nourris là-haut, ils ont l’habitude de l’homme. On les dépose à une place, ils ne bougent pas du carré. On cerne le carré et puis boum".

Résultat du sondage, un tiers des Florenvillois interrogés estime plausible la théorie du sanglier venu de Pologne et lâché dans nos forêts. Et ça continue à en énerver certains. "Qui va payer le coût de la peste pour éradiquer ? Il y aura encore du fric qui sera débloqué. Mais ça sera encore nous, les petits qui ne chassent pas. Ça ne sera pas ceux qui les ont mis. C’est comme pour la faillite des banques, qui a payé ?", s’énerve ce riverain.

Vos commentaires