En ce moment
 
 

Son père et sa belle-mère positifs au covid, Timothé s'autoteste chaque jour avant d'aller à l'école

 
 

Les mesures sanitaires pour lutter contre la propagation du covid compliquent toujours plus l’organisation des établissements scolaires. Absence des professeurs et des élèves, gestion des cas covid, respect de l'application des règles sanitaires... Les écoles ont beaucoup de mal avec l'explosion des contaminations. Un enseignant sur sept est actuellement en isolement. 

De nombreux élèves et parents dénoncent le laxisme de certains établissements qui refusent de fermer les classes malgré les cas de covid. Pour Timothé, délégué de classe en 3e secondaire, la situation est éreintante. L'habitant de Villers-la-Ville a détaillé son cas particulier sur le plateau de C'est pas tous les jours dimanche.

Son père et sa belle-mère sont positifs au covid. Timothée s'autoteste tous les jours avant d'aller à l'école. Ce dernier est inquiet car il y a trois cas positifs dans sa classe. Mais elle reste ouverte, car il faut quatre cas pour la fermer. "Il y a beaucoup de cas dans l'école en ce moment. On se disait que quatre cas pour fermer une classe, c'est quand même beaucoup", estime-t-il.

Timothé pense qu'il serait plus judicieux de fermer les classes à partir de deux cas positifs. "Ça serait plus intelligent que quatre", dit l'adolescent. 


 

Vos commentaires