En ce moment
 

Brésil: quand Bolsonaro, farouche homophobe, s'associe à l'icône gay Freddie Mercury

(Belga) Jair Bolsonaro, favori du premier tour de la présidentielle dimanche au Brésil et jusqu'ici farouche homophobe, a utilisé la chanson "We are the champions" de l'une des plus grandes icônes gays au monde, Freddy Mercury, dans une vidéo de campagne.

Dans un montage vidéo diffusé sur son compte Instagram dimanche, Bolsonaro est montré en campagne avec, comme fond sonore, la célèbre chanson de Queen, le groupe de Freddy Mercury, mort en 1991 des suites du sida. Cette vidéo montre Bolsonaro porté en triomphe par ses supporters, en meeting de campagne, mais aussi entarté, poignardé en septembre lors d'un bain de foule, ou mimant un fusil avec l'une de ses béquilles. Tout ceci sur le rythme enlevé de "We are the champions". Si ce titre est souvent utilisé à toutes les sauces, notamment lors de victoires d'équipes de football, l'association de Bolsonaro avec cette chanson est pour le moins détonante. L'ancien capitaine de l'armée, un catholique fervent défenseur de la famille traditionnelle, a déclaré par exemple qu'il préférerait avoir un fils "tué dans un accident" plutôt qu'homosexuel". Mais déjà samedi il a crée la surprise, à la veille du scrutin. "Nous allons gouverner pour tous, même pour les athées (...) et y compris pour les gays, parce qu'il y a des gays qui sont des pères, qui sont des mères", a-t-il dit, opérant un virage à 180 degrés. (Belga)

Vos commentaires