Bruxelles: le cinéma Palace officiellement rouvert au public

(Belga) La soirée d'inauguration du cinéma Palace s'est déroulée mardi soir en présence de quelque 400 invités, parmi lesquels le bourgmestre de Bruxelles-Ville Philippe Close, l'échevine de la Culture Karine Lalieux, les anciennes ministres de la Culture en Fédération Wallonie-Bruxelles Fadila Laanan et Joëlle Milquet, qui ont porté le projet, et l'actuelle ministre Alda Greoli, qui le voit aujourd'hui se réaliser. Le cinéma rouvrira mercredi midi ses portes au public.

Luc Dardenne, président de l'ASBL "Le Palace", est d'abord revenu sur la genèse de cet ambitieux projet initié en 2004 et le temps certain pour réunir les fonds nécessaires à sa pleine réalisation: "C'est une poignée de main citoyenne à ceux et celles de nos représentants et parlementaires - le Parlement a dû voter les augmentations de budget - qui ont gardé haut et tenace le sens de la responsabilité politique en finançant la création de ce lieu et en assumant par ce même geste que la culture est un enjeu essentiel de la démocratie. Elle permet le développement de l'imagination morale des citoyens et citoyennes, c'est-à-dire la capacité de se mettre à la place d'un autre". Il a notamment parlé des échanges prévus avec les écoles francophones comme néerlandophones ainsi que des collaborations en perspective avec les maisons de quartier de la Ville de Bruxelles. L'administratrice néerlandophone et réalisatrice Fien Troch a pris la parole à ses côtés pour détailler les contours du projet. La ministre Alda Greoli a souligné les lignes fortes de sens pour la Communauté française: "A Bruxelles en particulier, mais aussi ailleurs dans le pays, la capacité des Flamands et des francophones de se parler pour construire une vraie culture commune est quelque chose d'essentiel et ça se vit dans le cinéma. Merci pour cela et merci aussi de l'inscrire dans un quartier et d'avoir sauvé des transmissions extraordinaires d'architecture... C'est inscrit dans une ville ou une région qui dit beaucoup du multiculturalisme". La ministre a également apprécié la place accordée aux personnes à mobilité réduite, l'ouverture aux écoles et la démarche d'éducation permanente: "Les films nous émancipent. La rencontre de l'autre nous émancipe. Un lieu où on regarde des films en rencontrant les autres nous émancipe au carré, alors venez-y!". L'équipe du Palace, aujourd'hui entre autres composée d'Olivier Rey (directeur général), Alain Dereppe (directeur des opérations) et Nicolas Gilson (directeur artistique), est montée sur scène à la fin des discours et a déclaré en français et néerlandais le cinéma Palace ouvert. (Belga)

Vos commentaires