En ce moment
 

Cronenberg, invité d'honneur du 10e festival du film policier de Beaune

Cronenberg, invité d'honneur du 10e festival du film policier de Beaune
Le réalisateur canadien David Cronenberg à Cannes, le 19 mai 2014ALBERTO PIZZOLI

Le cinéaste canadien David Cronenberg sera l'invité d'honneur du 10e Festival international du film policier de Beaune (Côte-d'Or), qui débute mercredi et doit s'achever dimanche 8 avril.

Sept films de Cronenberg, dont l'univers va de l'horreur au fantastique, seront projetés, parmi lesquels "Crash", Prix Spécial du Jury à Cannes en 1996, et "Les Promesses de l'ombre", avec l'acteur américano-danois Viggo Mortensen, qui sera lui aussi de passage dans la cité de Côte-d'Or.

Le comédien Lambert Wilson présidera le jury qui devra départager huit films en compétition, dont "Frères de sang" de Damiano D'Innocenzo et Fabio D'Innocenzo (Italie), "Jersey Affair" de Michael Pearce (Royaume-Uni), "La mémoire assassine" de Won Shin-yun (Corée du Sud), ou encore "Piercing" de Nicolas Pesce (États-Unis).

Le Grand Prix du festival de Beaune avait récompensé en 2017 "Le Caire confidentiel", du cinéaste Tarik Saleh, né à Stockholm et d'origine égyptienne.

Le Prix Claude Chabrol, créé en 2011 après la disparition de celui qui fut le premier président du festival de Beaune, sera remis à "Petit paysan" d'Hubert Charuel, sur les angoisses du monde agricole, déjà récompensé de trois Césars début mars: meilleur premier film, meilleur acteur et meilleure actrice dans un second rôle.

Spécificité du festival, une récompense sera remise par un jury composé de professionnels de la police, présidé depuis 2009 par la commissaire divisionnaire honoraire Danielle Thiery, devenue romancière. "The Limehouse golem", deuxième opus de Juan Carlos Medina, avait été primé en 2017.

Un jury Sang neuf, dédié à de jeunes cinéastes, sera quant à lui présidé par le réalisateur, scénariste et comédien Lucas Belvaux. La récompense était revenue l'an dernier au film espagnol "Que dios nos perdone" de Rodrigo Sorogoyen.

Trois prix littéraires seront remis en marge du festival. Le Grand Prix du roman noir français sera décerné à Jacky Schwartzmann pour son roman "Demain c'est loin" (Seuil), le Grand Prix du roman noir étranger à Peter Farris pour "Le diable en personne" (Gallmeister) tandis que le Prix du premier roman policier reviendra à Charlotte Cahné pour "Fatale descente" (Editions du Masque).

Le "off" sera l'occasion de voir un rassemblement de véhicules de police de collection dans les rues de Beaune, d'assister à des ateliers de réalisation ou encore de se plonger dans les enquêtes criminelles beaunoises du XIVe au XIXe siècle, exhumées des archives municipales.

Vos commentaires