En ce moment
 

L'hommage poignant d'une amie aux funérailles de Maurane : "On se serrait fort, tu me disais 'Je t'aime ma choute'".

La cérémonie religieuse des funérailles de Maurane, décédée le 7 mai à l'âge de 57 ans, a eu lieu ce jeudi matin à l'église Notre-Dame des Grâces à Woluwe-Saint-Pierre. La cérémonie a commencé par des hommages, d'abord celui de sa fille, puis ceux de deux amies. La première, extrêmement émue, a décrit les qualités humaines de son amie qu'elle connaissait depuis 50 ans.

"Tout mon être refuse de l'admettre et même ma façon de respirer a changé. Je pense a toi et je souris parce que je te vois avant toute chose rire aux éclats, mais en même temps mes larmes coulent", a-t-elle commencé. "Plus que les souvenirs, ce sont les émotions qui se bousculent (...) Celles que tu n'arrivais pas toujours à exprimer comme tu l'aurais voulu", a-t-elle poursuivi.

"Tu étais à nul autre pareil. Tout chez toi était hors du commun. Drôle, sensuelle, gourmande, romantique et tendre, infiniment tendre. Et forte, quelle force de caractère (...) Quand on est aussi sensible, on est forcément fragile", a-t-elle encore dit.

"Tes concerts, ta voix, quel talent, quel bonheur de te voir sur scène, les rigolades, les fêtes, les durums-champagne, les balades au parc Josaphat, les soirées canapé à regarder la télé et à papoter et en caressent les chats. Par-dessus tout, ces instants où avant de se quitter, on se serrait fort, tu me disais "Je t'aime ma choute". "J'aurai passé 50 merveilleuses années à tes côtés", a-t-elle conclu avant de quitter le pupitre.

Vos commentaires